MENU
Accueil
Affaire Michel Zecler : Darmanin tacle les messages de Mbappé et Griezmann
Écouter le direct
Gérald Darmanin - Paris, France, 2020 (Antoine Gyori /Corbis)
Gérald Darmanin - Paris, France, 2020 (Antoine Gyori /Corbis) ©Getty

Affaire Michel Zecler : Darmanin tacle les messages de Mbappé et Griezmann

Gérald Darmanin était l'invité de RTL est est revenu sur les policiers blessés lors des manifestations du 28 novembre.

Invité sur RTL le 3 décembre, le Ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est revenu sur le cas des policiers blessés lors des manifestations du 28 novembre contre la loi "Sécurité globale" survenues quelques jours après le passage à tabac de Michel Zecler par des policiers. La journaliste lui rappelle qu'à l'occasion de sa visite aux policiers blessés, il avait confié : "j'ai eu mal à ma France en n'entendant aucun des footballers millionnaires au sujet des 98 policiers blessés". 

Ce commentaire faisait écho aux tweets des footballers Mbappé et Griezmann qui avaient manifesté leur soutien à Michel Zecler sur Twitter en utilisant notamment la figure de style frappante "j'ai mal à ma France". Interrogé sur son commentaire à l'égard des footballers, Darmanin évoque une "dignité sélective" : "pour respecter, il faut être respectable. C'est ce que je dis aux policiers et aux gendarmes. En même temps, je trouve que certains ont la dignité sélective".

Gérald Darmanin avait déjà fait part de cet avis concernant une indignation qu'il jugeait sélective (c'est à dire à son sens une indignation forte envers les violences policières et quasi nulle du côté des violences sur les forces de l'ordre) :