MENU
Accueil
Adil Rami dans la tourmente… pour n’avoir rien fait
Écouter le direct
Adil Rami lors de sa présentation dans son nouveau club du Fenerbahçe
Adil Rami lors de sa présentation dans son nouveau club du Fenerbahçe

Adil Rami dans la tourmente… pour n’avoir rien fait

Certains médias ont accablé Adil Rami, accusé de réaliser, sur sa photo de profil Instagram, le salut en soutien aux forces armées turques. Mais ce salut est le geste signature du Français et la photo date du mois d'août...

"Adil Rami effectue le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée". C’est par ce tweet soudain et cinglant que le média sportif L’Équipe a mis Adil Rami dans une situation très déplaisante ce jeudi à 14h. Le quotidien avance dans son article (depuis supprimé et mis à jour) que le nouveau joueur du championnat turc et de l’équipe de Fenerbahçe, a mis à jour sa photo de profil Instagram hier soir et que la photo qu’il a décidé de poster le montre en train d’effectuer un salut qui fait référence au geste de soutien à l’armée turque. Il y a énormément de choses à dire sur cette information qui n’en est, en réalité, pas du tout une. 

Tout d’abord, il faut contextualiser : lundi soir, après le match France – Turquie comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2020 et lors d’autres matchs de football auparavant, les joueurs de la sélection turque se sont illustrés en effectuant le fameux salut qui signifie un soutien apporté aux forces armées turques dans la guerre qui les opposent aux Kurdes actuellement dans le nord de la Syrie, et qui, selon les règles de l’UEFA, n’a rien à faire sur un terrain de foot. Là oui, il n’y a pas de doute, ce geste fait directement référence à cette symbolique-. Depuis, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu a annoncé vouloir sanctionner ce salut fait par les joueurs turcs et c’est tout ce qu’il y avait à dire… jusqu’à aujourd’hui !

Adil Rami aurait donc, selon de nombreux médias aujourd’hui, décidé de mettre en avant sa photo profil "signe de soutien à l’offensive de la Turquie contre les forces kurde en Syrie" selon L’Équipe. Or, cette photo a été prise au mois d’août dernier, lors de la présentation de l’ancien défenseur marseillais sous ces nouvelles couleurs, jaunes et bleues, du Fenerbahçe. C’est après cette présentation que le champion du Monde français a décidé de mettre cette photo en "photo de profil" sur son compte Instagram, c’était donc il y a bientôt 3 mois. Pourtant, on ne sait pas pourquoi, L’Équipe avance qu’il aurait opté pour cette nouvelle photo de profil hier soir mercredi, soit en plein conflit et pile au moment où ce sujet fait la une en France… étrange non ?

Une réaction implacable de Rami

Cette polémique a frisé les moustaches du défenseur français qui a immédiatement décidé de réagir cet après-midi sur son compte Instagram, lieu de toutes les querelles, où fâché mais souriant il dit : "Sincèrement lâchez moi la grappe, cette photo elle date d’il y a plus de deux mois, j’y peux rien c’est comme ça. Franchement ça ne me fait pas rigoler ! " Avant d’effectué un vrai tacle de défenseur expérimenté : "s’il vous plait les médias avant d’ouvrir votre bouche parce que vous voulez vendre de choses, soyez sûrs de vos sources ! " En plus de ces propos, Adil Rami partage une capture d’écran prouvant que sa photo de profil est la même depuis le 28 juin 2019. 

Adil Rami effectuant son salut signature avec le maillot du FC Séville et de l'Équipe de France
Adil Rami effectuant son salut signature avec le maillot du FC Séville et de l'Équipe de France

Cette histoire touche donc encore plus le ridicule lorsque l’on se souvient qu’Adil Rami effectue ce geste, le " salut " depuis de très nombreuses années, notamment sur les terrains de foot à son époque de Séville, de Marseille ou encore de Milan, où il le faisait lorsqu’il marquait un but par exemple… Le tweet et l'articles incriminés ont depuis été supprimés.