MENU
Accueil
Adama Cissé, l'éboueur licencié après une sieste sera fixé sur son sort ce vendredi 19 juin
Écouter le direct
Un agent de propreté licencié pour avoir fait une sieste
Un agent de propreté licencié pour avoir fait une sieste ©AFP

Adama Cissé, l'éboueur licencié après une sieste sera fixé sur son sort ce vendredi 19 juin

La photo de l'employé assoupi avait fait le tour des réseaux sociaux... avant que l'affaire n'arrive devant les tribunaux.

Souvenez-vous de cette affaire scandaleuse qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux : celle de l'agent de propreté Adama Cissé qui avait été licencié par son employeur pour s'être reposé au travail.

Employé par la société Polysotis, filiale du groupe Derichebourg, l’homme âgé de 37 ans (en CDI depuis 2015) s’est vu notifier son licenciement pour "faute grave" le 11 octobre 2018 car une photo de lui assoupi en pause datant du 18 septembre 2018  avait tourné en masse sur les réseaux sociaux. Le rappeur Gradur avait d'ailleurs soutenu et pris la défense d'Adama et s'était adressé à son employeur.

En procès aux Prud'hommes, Adama Cissé, toujours au chômage actuellement et père d''un enfant en bas âge, conteste ce licenciement abusif et réclame à son ex-employeur 31 000 euros et a déclaré à Libération : Ce licenciement abusif m’a mis dans une grande difficulté. Personne ne s’est jamais plaint, tout le monde savait que j’étais motivé. Je suis viré sans le moindre avertissement. Pourtant, j’étais sur mon temps de pause". 

Adama, qui sera fixé dès cet après-midi (vendredi 19 juin), souhaite tourner la page sur cette affaire et tout simplement travailler. Il rappelle les conditions de travail d'un agent de propreté notamment en cette période d'épidémie de Covid-19 : "être agent de propreté, c’est dur, c’est sale, c’est dangereux. Certains sont décédés pendant le coronavirus. Nous sommes au contact de tout. On vit avec le risque. Mais on n’a pas le choix. J’ai découvert ce métier en arrivant en France. Et, pour pouvoir m’occuper de ma femme et de mon bébé, je suis prêt de suite à remonter à l’arrière du camion"__.