MENU
Accueil
"94% de faux morts du Covid" selon Donald Trump
Écouter le direct
Donald Trump - Jabin Botsford/The Washington Post via Getty Images
Donald Trump - Jabin Botsford/The Washington Post via Getty Images ©Getty

"94% de faux morts du Covid" selon Donald Trump

Pas une journée ne passe sans que le Président des Etats-Unis ne se fasse remarquer... Donald vient de partager une fausse information.

Donald Trump restera un Président hors du commun, plutôt sensible de Twitter, son organe de presse préféré, il a partagé sur son compte une fake news qui a pour origine les réseaux complotistes. A l'origine, le compte twitter de Mel Q, cette jeune femme diffuse une information qu'elle a copié à partir du post de quelqu'un d'autre sur Facebook :

"Cette semaine, le CDC a discrètement mis à jour ses statistiques du Covid pour reconnaître que seulement 6 % de tous les 153 504 morts répertoriés [aux Etats-Unis] étaient en réalité morts du Covid. Cela fait 9 210 décès. Les 94 % [restants] avaient deux, trois autres maladies sérieuses et l’écrasante majorité étaient d’un âge très avancé. "

Capture écran du tweet de Mel Q, retweeté par Donald Trump affirmant une fausse information.
Capture écran du tweet de Mel Q, retweeté par Donald Trump affirmant une fausse information.

Le président américain s'est empressé de retweeter ce post. Pour lui, la quasi-totalité des morts attribués au Covid-19 seraient fictives. Une information très largement diffusée par les réseaux d’extrêmes droites et par des partisans de QAnon, une mouvance complotiste pro-Trump.

Depuis, ces tweets ont été supprimés et remplacés par la formule dédiée : "Ce tweet n'est plus disponible parce qu'il a violé les règles de Twitter". Mais le mal est fait.

Cette information est fausse : Pourquoi ?

Ces chiffres existent, ils sont tirés d'un rapport du CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies), l'équivalent de Santé Publique France, un organisme qui donne les statistiques concernant l'épidémie. Mais ils sont réinterprétés pour coller au plus prés à l’idéologie véhiculée par les réseaux complotiste (pour faire court : "le coronavirus n'existe pas, il s'agit d'un outil politique pour contrôler les masses"). 

Le CDC publie un tableur concernant les comorbidités, c’est-à-dire les pathologies associées ou les problèmes de santé faisant partie du parcours médical du patient et qui s’ajoutent à la maladie principale comme les maladies cardiaques, respiratoires, rénales, le diabète, l'obésité… Il est noté :

"Le tableur numéro 3 montre les types d’antécédents médicaux et de causes secondaires mentionnés dans les décès liés à la maladie Covid-2019 en conjonction avec cette dernière. Dans 6 % des décès, le Covid-19 est l’unique cause mentionnée. Pour les décès associés à des  facteurs contribuant en plus du Covid-19, en moyenne, il y a 2,6 facteurs additionnels par mort."

Ce qui signifie que les 6% des décès sont attribués UNIQUEMENT au virus de la Covid, pour les 94% restants, les personnes décédés présentaient des comorbidités, c’est-à-dire des maladies secondaires. Ainsi :

Les 6 % de décès du Covid-19 ne sont pas associés à une comorbidité.

Selon le rapport de la CDC, la moitié des personnes mortes du Covid-19 aux Etats-Unis présentaient une maladie respiratoire ou circulatoire. D’autres souffraient de diabète, d’une maladie cardiaque ou encore de problèmes rénaux.