MENU
Accueil
7 jeunes sur 10 craignent un troisième confinement
Écouter le direct
Les jeunes craignent un nouveau confinement. (photo : Hans Lucas)
Les jeunes craignent un nouveau confinement. (photo : Hans Lucas) ©AFP

7 jeunes sur 10 craignent un troisième confinement

Selon un récent sondage Elabe, 68% des 18-24 ans s’inquiètent d'un troisième confinement dans les semaines à venir.

Une vague de confinements locaux sur le territoire français est pressentie. Pour le moment, seuls quelques départements du Nord et des Alpes-Maritimes sont confinés le week-end. À 18 heures ce jeudi, le premier ministre Jean Castex prendra la parole pour annoncer de nouvelles mesures sanitaires. Il semblerait que, pour l’instant, Marseille et l’Ile-de-France échappent à un reconfinement les samedis et dimanches. En revanche, le Pas-de-Calais est dans le viseur du gouvernement.

Et si l’échéance ne faisait qu’être repoussée ? Pour beaucoup de Français, ces annonces pourraient être le prélude d’un troisième confinement national. C’est en tout cas ce que révèle le sondage Elabe pour BFMTV publié le 3 mars dernier. La plupart des Français sont pessimistes : 58% d’entre eux s’attendent à ce qu’un nouveau confinement soit décrété dans les prochaines semaines. Les 18-24 ans sont les plus inquiets, 7 jeunes sur 10 craignent de devoir se reconfiner. 

Toujours selon le même sondage, la fronde contre de nouvelles mesures restrictives continuent de grandir au sein de la population. 65% des Français sont opposés à la combinaison couvre-feu à 18h ET confinement national le week-end, une augmentation de 12 points en un mois. À peine un Français sur deux (47%) continue à soutenir le couvre-feu national à 18h, une chute de 9 points par rapport à février 2020. 

Quelques politiques gardent malgré tout l'approbation de la population. Malgré une baisse de 13 points par rapport à la semaine dernière, une courte majorité des Français (54%) continue de soutenir le couvre-feu à 18h en semaine complété par un confinement le week-end dans les zones les plus touchées par le coronavirus. 

Un confinement qui ne sera pas respecté

Même s’ils soutiennent la mesure, un sondage Odoxa pour FranceInfo et Le Figaro datant du 3 mars révèlent que les Français la considère insuffisante (63%) et ils sont nombreux à douter de son efficacité (45%) ou à la juger trop contraignante (49%). 

Résultat, 36% des Français et 62% des jeunes envisagent de ne pas respecter scrupuleusement cette mesure si elle venait à s’appliquer dans leur territoire.