MENU
Accueil
30 000 nouvelles offres de stage disponibles à partir du 1er mars
Écouter le direct
Les étudiants ont désormais leur plateforme pour trouver un stage. (Brothers91)
Les étudiants ont désormais leur plateforme pour trouver un stage. (Brothers91) ©Getty

30 000 nouvelles offres de stage disponibles à partir du 1er mars

Sur sa plateforme "1 jeune, 1 solution", le gouvernement a annoncé lundi 1er mars avoir publié 30 000 nouvelles offres de stages afin d’aider les étudiants dans leur insertion professionnelle.

C’est un peu la galère en ce moment pour trouver un stage. Pandémie de coronavirus oblige, les secteurs d’activité qui, d’habitude, fournissent le plus de stages (comme l’hôtellerie ou la restauration), sont à l’arrêt. Beaucoup d'entreprises ne sont pas en capacité d’accueillir des stagiaires, et il est impossible de chercher un stage à l’étranger à cause de la fermeture des frontières.

En 2020 déjà, il y avait 20 % de stagiaires en moins par rapport à l’année précédente. Une spirale à laquelle Emmanuel Macron veut mettre fin. 

Pour relancer l’embauche, le gouvernement a annoncé avoir publié 30 000 nouvelles offres de stages réparties dans toute la France sur la plateforme "1 jeune, 1 solution", une sorte de Pôle emploi des stages de fin d’études, qui regroupait déjà plus de 100 000 offres d’emploi.

D’ici un mois, et sur cette même plateforme, il sera également possible de voir à quelles aides et quels dispositifs chacun peut prétendre en fonction de sa situation professionnelle. 

En plus de la multiplication des offres, le gouvernement annonce des conditions de stage plus flexibles. Le télétravail devient la priorité et il est désormais possible de faire son stage dans une branche voisine de sa spécialité. Par exemple, un étudiant en restauration, secteur complètement à l’arrêt en ce moment, peut s’orienter vers l’hôtellerie. 

Des annonces insuffisantes

Malgré tous ces efforts, les offres du gouvernement dépendent de la bonne volonté des entreprises. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, leur a demandé de jouer le jeu : 

"Je dis aux entreprises de continuer à accueillir des stagiaires"

Autre problème, en début d’après-midi, seulement 12 000 offres de stages étaient publiées sur le site, un chiffre bien maigre pour satisfaire les 700 000 diplômés qui rentrent dans le monde du travail chaque année. 

Le mentorat, l'autre moyen de se former

Dans le même temps, et pour montrer son soutien aux étudiants en formation, Emmanuel Macron s’est rendu à Stains (Seine-Saint-Denis) ce matin pour promouvoir le mentorat, ce partenariat entre un étudiant et un professionnel bénévole pour partager les connaissances et l’expertise d’un métier. Le gouvernement souhaite faire passer le nombre de mentorats de 25 000 actuellement à 100 000 avant la fin de l'année.