MENU
Accueil
200 euros d’amende pour un joint : des premiers tests à Reims, Rennes...
Écouter le direct
Une personne en train de fumer du cannabis (Photo : Romain Longieras)
Une personne en train de fumer du cannabis (Photo : Romain Longieras) ©AFP

200 euros d’amende pour un joint : des premiers tests à Reims, Rennes...

Avant une possible généralisation, cette nouvelle amende forfaitaire quant à la consommation de cannabis est pour le moment testée à Reims, Rennes et Créteil.

Testée à partir de ce mardi 16 juin à Reims, Rennes et Créteil, l'amende forfaitaire sera appliquée à partir du 16 juillet aux communes rattachées aux tribunaux de celles-ci ainsi qu'à Lille et Marseille. À partir du 4 septembre, cette nouvelle mesure sera mise en place partout en France d'après le JDD. La Polynésie, Mayotte et la Nouvelle-Calédonie ne seront pas concernées pour le moment.

L'amende concerne un flagrant délit de consommation de cannabis pour une possession inférieure à 20 grammes. Elle est de 200 €, mais peut être réduite à 150€ si elle est réglée rapidement par le consommateur, à savoir dans les 15 jours suivant le délit. S'il tarde à payer cette amende, elle pourrait aller jusqu'à 450€.

Une mesure plus simple pour les tribunaux et les forces de l'ordre

L'objectif de cette mesure est double. Tout d'abord, elle permet de désengorger les tribunaux et les commissariats de police de ces cas qui sont des délits mineurs. Il y aurait donc moins de paperasses et moins d'attente pour certains jugements. D'un autre côté, le but est de continuer la lutte contre la consommation de cannabis et de s'en prendre directement au pouvoir d'achat des consommateurs s'ils se font attraper.  La simplification de la sanction infligée aux consommateurs permet également aux forces de l'ordre de gagner du temps et de se concentrer sur des dossiers plus importants.