MENU
Accueil
PS5 : il vient récupérer sa console à la Fnac, le vendeur la retire devant ses yeux
Écouter le direct
Illustration : joueur déçu après avoir perdu une partie (CasarsaGuru)
Illustration : joueur déçu après avoir perdu une partie (CasarsaGuru) ©Getty

PS5 : il vient récupérer sa console à la Fnac, le vendeur la retire devant ses yeux

Une mésaventure pour le client qui avait pré-commandé sa console et qui va devoir attendre encore avant de l'avoir.

La nouvelle console de Sony, la PlayStation 5 ne fini pas de faire parler d'elle et d'attiser toutes les convoitises. En effet, sa sortie officielle très attendue depuis quelques semaines était prévue pour le jeudi 19 novembre dernier sur le marché français, et nombreux sont ceux qui l'attendaient avec impatience. Certains avaient même prévu un coup d'avance avec la possibilité de pré-commander la PS5 et ainsi se garantir de l'avoir avant les autres. 

C'est le cas de Joris, un jeune toulousain de 28 ans comme le présente La Dépêche qui l'a rencontré. Joris qui se décrit comme une fan de Sony, fait partie des milliers de gamers obnubilés par la dernière console de Sony. Prévoyant, il l'avait donc pré-commandée, certain de la récupérer le jour J, seulement arrivé sur place : impossible de repartir avec. Il raconte sa mésaventure à La Dépêche : "Je savais qu’elle serait difficile à avoir le jour de la sortie nationale. Je l’ai donc pré-commandée et ça a été validé, décrit le jeune homme. Mercredi, ils m’ont appelé pour qu’on convienne d’un horaire pour ne pas qu’il y ait la cohue." 

Une fois sur place, prêt à repartir avec la fameuse console, la situation se complique et prend un tournant inattendu : "Le vendeur m’a amené une console dans une poche mais il n’arrivait pas à valider l’achat sur l’ordinateur." raconte Joris qui ne comprend pas la situation "Une responsable est venue et a demandé au vendeur de ranger la console. Elle m’a dit que je n’avais pas de chance que sur les soixante PS5 commandées, cinq avaient disparu. Arbitrairement, ils ont décidé que je faisais partie de ceux qui n’en auraient pas. Et puis ils m’ont dit de partir. Je voyais les autres à côté venir chercher leur Play normalement"

Frustré par cet échange peu concluant, le jeune homme a décidé de contre-attaquer et de porter plainte contre l'enseigne. Contactée, la FNAC s'est exprimée sur l'incident en assurant qu'elle se rapprocherait de Joris pour régler la situation au plus vite. "Avant sa venue en magasin, le client a été informé par mail de la non-disponibilité du produit et a reçu un chèque cadeau de 50€ en compensation de la gêne occasionnée." explique un responsable. "Le client recevra son produit durant la première quinzaine de décembre__." assure t-il.