MENU
Accueil
Gaming : sa mère jette sa collection rétro de jeux vidéo estimée à 500 000 dollars
Écouter le direct
Jeune homme exaspéré qui joue à la PlaysTation 2 de Sony (Philip Sowels/Future)
Jeune homme exaspéré qui joue à la PlaysTation 2 de Sony (Philip Sowels/Future) ©Getty

Gaming : sa mère jette sa collection rétro de jeux vidéo estimée à 500 000 dollars

Un jeune homme a exprimé sa colère sur Twitter après que sa mère ait jeté sa collection de jeux vidéos de très grande valeur...

On parlait l'autre jour de la prise d'importance de certains domaines comme les cartes Pokémon ou encore les sneakers, des objets autrefois populaires qui ont pris une forte valeur qui les amène parfois jusque dans la sphère très huppée des ventes aux enchères. L'univers du jeu vidéo fait partie intégrante de ce processus, et aujourd'hui nous remonte l'histoire d'un jeune homme qui est passé à deux doigts d'une très, très bonne affaire.

Si la hype autour de la PS5 montre bien quelque chose, c'est que le monde du jeu vidéo n'a pas fini de nous partager son lot de VDM. En effet, un jeune homme New Yorkais a complètement pété les plombs sur Twitter après avoir découvert que sa mère avait jeté toute sa collection de jeux vidéos. Ce qu'on pourrait prendre pour un caprice de grand enfant, est en fait le cri de désespoir d'un jeune homme qui a vu sa mère jeter à la poubelle... plus de 500 000 $.

"J'ai perdu / je perds le contrôle"

"__Je viens de découvrir que ma mère avait jeté TOUS mes jeux PS1. Plus de 500 jeux dont la moitié encore scellée" a écrit le jeune homme, avant d'ajouter que cette collection valait plus de 500 000 dollars. Apparemment, à ces pertes s'ajoutent celles d'une "Atari", d'une "Coleco", d'une "Intellivision", de "Famicom", d'une "MegaDrive", d'une "Master System" et d'un ensemble de bandes dessinées, rapporte le média La Voix du Nord. 

Les tweets de cet employé d'un magasin de jeux vidéos ont été supprimés par Twitter, notamment après qu'il ait marqué : "je vais tuer quelqu'un". Il s'est ensuite excusé dans un énième tweet qui lui a valu des réactions pour la plupart bienveillantes d'utilisateurs qui compatissent avec lui et évoquent la perte sentimentale qui s'ajoute à la perte financière.