MENU
Accueil
Call of Duty, Warcraft... : Microsoft achète le géant Activision Blizzard, les gamers s'inquiètent
Écouter le direct
Microsoft à Vancouver, Canada - Matthew Manuel (Unsplash)
Microsoft à Vancouver, Canada - Matthew Manuel (Unsplash)

Call of Duty, Warcraft... : Microsoft achète le géant Activision Blizzard, les gamers s'inquiètent

Microsoft vient d'annoncer le rachat de Activision Blizzard, la société à l'origine de "Candy Crush" et "Call of Duty".

La fusion de deux titans : Microsoft s'offre Activision Blizzard, l'entreprise de Candy Crush et Call of Duty, pour presque 70 milliards de dollars.

En ce début d'année 2022, Microsoft, peut-être déçu par ses cadeaux de Noël, a eu comme beaucoup une petite envie de shopping. Selon France Info, l'entreprise a donc décidé de s'offrir, tout simplement, le créateur de Warcraft, Call of Duty ou encore Candy Crush : Activision Blizzard, un géant de la création dans le monde du gaming. Le rachat a été officialisé mardi 18 janvier, pour une somme de 69 milliards de dollars, soit 60 milliards d'euros. Microsoft devient ainsi le troisième éditeur du gaming après Tencent et Sony, qui a chuté en bourse de 12% à cette annonce selon Bloomberg.

Les fans s'inquiètent du monopole des géants

Concrètement, ça veut dire quoi ? Grâce à cet achat, Microsoft pourrait ajouter beaucoup de jeux vidéos à succès à son catalogue, comme Call of Duty et Warcraft mais aussi d'autres jeux légendaires comme Fallout, Starcraft ou encore Diablo. Microsoft exprime son souhait de rendre disponible "autant de jeux Activision Blizzard que possible dans le cadre de Box Game Pass et PC Game Pass" - *l'abonnement proposé par la plateforme pour avoir accès à son catalogue, comptant plus de 25 millions d'utilisateurs.***

Une transition sous haute tension : depuis quelques temps, le monopole des grandes marques sur le secteur du jeu vidéo inquiète de plus en plus. Les joueurs craignent de voir leurs jeux préférés rendus disponibles uniquement sur PC et xBox, ce qui les obligerait à payer un Game Pass, le fameux service proposé par Microsoft. Ce qui gêne certains joueurs ? Le fait de ne pas posséder l'oeuvre, à la manière d'un service de streaming.

Si le rachat doit encore être officialisé, le constat est clair : Microsoft, qui a déjà mis la main sur ZeniMax, est en train de déplumer le secteur du gaming au profit de sa plateforme...