MENU
Accueil
Notre équipe type de la Coupe du Monde 2018
Écouter le direct
Notre équipe type de la Coupe du Monde 2018
Notre équipe type de la Coupe du Monde 2018 ©Radio France

Notre équipe type de la Coupe du Monde 2018

Après un mois de compétition, la Coupe du Monde 2018 s’est terminée par le sacre de notre Équipe de France. Voici le 11 de la compétition.

Après 64 matchs et un sacré spectacle, la Coupe du Monde nous quitte pour 4 ans. Preuve de la qualité de jeu proposée, seul un match a été vierge de but : France-Danemark. Ce dimanche 15 juillet, la France a retrouvé les sommets, 20 ans après le premier sacre. C’est donc naturellement que nous avons fait la part belle aux frenchies au sein de notre 11 de rêve.

11 type
11 type ©Radio France

Thibaut Courtois (Belgique) :  Irréprochable durant le tournoi, Courtois est naturellement le titulaire dans les buts de cette équipe de rêve. Avec 27 arrêts, personne n'a fait mieux sur la compétition. Bref, une Coupe du Monde de patron pour le portier de Chelsea ! Si Hugo Lloris pouvait aussi prétendre à cette place, son erreur coupable lors de la Finale l’élimine.

Diego Godin (Uruguay) :  Royal en phase de poule avec aucun but encaissé, l’âme de l’Atletico Madrid s’est ensuite frottée à Cristiano Ronaldo. Contre l’Équipe de France en quart de finale, il n’est pas impliqué sur les deux réalisations tricolores. Bref, un tournoi plein, sans doute son dernier. Diego Godin est le seul joueur de notre équipe qui n’a pas eu à se qualifier en demi-finale pour qu’on le choisisse : c’est dire son niveau sur la compétition !

Raphael Varane (France) :  Quelle saison pour le Français et quelle maturité ! Coupable lors de l’élimination de l’Équipe de France face à l’Allemagne en 2014, le défenseur a cette fois guidé les siens jusqu’au bout. Assurance tout risque au presque, l’ancien Lensois est désormais une référence à son poste. Buteur contre l’Uruguay, il a assuré derrière sur les autres rencontres. À 25 ans, il possède désormais un palmarès long comme le bras. Avec son doublé Ligue des Champions, Coupe du Monde, il pourrait même s’immiscer dans la course au Ballon d’Or. Dans l’histoire du jeu, ils ne sont que 9 à avoir réussi pareil doublé sur une même année. Voulu par Zidane et transféré au Real Madrid en 2011, à 18 ans, Varane a depuis confirmé tous les espoirs placés en lui.

Kieran Trippier (Angleterre) :  Extrêmement solide sur son côté droit, Kieran Trippier s'est révélé aux yeux du monde. L'ancien espoir de Manchester City a pris sa revanche sur un début de carrière compliqué. Symbole de cette équipe d'Angleterre qui ne lâchait rien, il finit à une logique quatrième place. Si la plupart des buts anglais sont venus sur coups de pied arrêtés, c'est parce que la révélation britannique était le plus souvent à la baguette. Son chef-d'oeuvre lors de la demi-finale perdue contre la Croatie fut un point d'exclamation sur son très solide Mondial ! En bref, si le trophée ne rentre pas à la Maison, le Royaume a enfin de quoi être fier de sa sélection.

« N'Golo, tu le vois partout, d'un seul coup, il sort de la terre ! C'est incroyable de jouer avec un joueur comme ça qui te récupère je ne sais pas combien de ballons dans un match. »  - Lucas Hernandez à propos de Kanté

N’Golo Kanté (France) :  Présent aux quatre coins du terrain, N’Golo Kanté est la première personne à posséder le don d'ubiquité. Cadenassant Messi et formant une paire redoutable avec Paul Pogba, le joueur de Chelsea poursuit son ascension folle. L’homme de l’ombre aux quinze poumons est LE joueur du titre des Bleus. Avant la Finale jouée malade et ses 50 minutes en deçà de sa production habituelle, l’ancien Caennais avait joué tous les matchs dans leur intégralité. Indispensable. On rappelle qu'en 2015, ce diable de N’Golo Kanté évoluait encore à Caen. Tout va très vite dans le football.

« Avec NG aussi c'est plus facile, il court partout, il a quinze poumons. Le foot est beaucoup plus facile avec des joueurs comme ça. » - Paul Pogba à propos de Kanté

Luka Modric (Croatie) :  Le génie croate échoue de peu dans son incroyable pari. À 32 ans, Modric a formé un magnifique duo avec Ivan Rakitic. Il a réussi emmené la Croatie en Finale de la Coupe du Monde. Si Modric est tombé, 4-2 contre l'Équipe de France, il ne faut pas oublier ce parcours historique et son influence gigantesque sur le tournoi. La victoire 3-0 contre l'Argentine restera l'un des moments forts de cette Coupe du Monde 2018 ! Après l'ultime coup de sifflet de cette édition, Modric était élu meilleur joueur du tournoi par la FIFA. Vainqueur de la Ligue des Champions pour la troisième année de suite avec le Real Madrid, il s'est offert une saison pleine !

Eden Hazard (Belgique) :  Le maître à jouer de Chelsea, annoncé avec insistance du côté du Real Madrid, a réalisé une superbe campagne. Monstre de régularité et meilleur joueur de son équipe et peut-être même de la Coupe du Monde, il a été le seul au niveau contre les Bleus. Grâce à lui, la Belgique termine à la 3e place pour ce qui représente un résultat historique. En 6 matchs, l’ancien Lillois a marqué 3 fois et offert 2 passes décisives.

Antoine Griezmann (France) :  Leader des Bleus, Antoine Griezmann a su peser quand il le fallait. Impliqué sur les deux premiers buts de l’Équipe de France contre la Croatie, il est même élu joueur de la Finale. Après les larmes de l’élimination en 2014 face à l’Allemagne, Grizou quitte son Mondial 2018 en pleurs, mais cette fois de joie. Sur le plan statistique, le numéro 7 des Bleus a apporté 4 buts et 2 passes décisives.

Harry Kane (Angleterre) :  Figure de proue du « It’s Coming Home » (« ça rentre à la maison » en VF) de l’Angleterre, Harry Kane n’a pas déçu. Le serial buteur de Tottenham termine même Soulier d’Or du Mondial avec 6 réalisations. Intenable dans les phases de poule avec 5 buts en deux matchs, il a baissé le pied par la suite…tout comme les siens.

Kylian Mbappé (France) :  À 19 ans, Kylian Mbappé a réalisé un tournoi plein ! Enchaînant les records de précocité, la pépite du Paris St-Germain a aussi su faire preuve d’une sacrée maturité. Élément moteur du sacre des bleus, l’attaquant est le présent et le futur de l’Équipe de France. Deuxième joueur de moins de 20 ans après Pelé à marquer en Finale d’une Coupe du Monde, il termine son tournoi avec 4 buts. Le numéro 29 du PSG est aussi élu meilleur jeune du tournoi ! Au Qatar dans 4 ans, Mbappé n’aura que 23 ans et c’est tout bonnement effrayant. Et si Neymar n’était pas le meilleur joueur de la capitale ?

Remplaçants :  Yerry Mina, Mario Mandzukic, Denis Cheryshev, Ivan Perisic, Domagoj Vida, Jordan Pickford, Paul Pogba, Ivan Rakitic, Benjamin Pavard, Romelo Lukaku, Harry Maguire, Kevin De Bruyne.

Crédit photo : Tf images / getty