MENU
Accueil
Neymar réagit et se défend en vidéo après les accusations de viol
Écouter le direct
Neymar -  Aurelien Meunier - PSG
Neymar - Aurelien Meunier - PSG ©Getty

Neymar réagit et se défend en vidéo après les accusations de viol

Le soir du 15 mai, Neymar a entretenu un relation avec une jeune femme dans un hôtel parisien, l'accusant de l'avoir abusé sexuellement.

Après s'être fait mettre à l'amende au foot par un jeune de 19 ans, Neymar traverse une situation délicate où il est accusé de viol par une femme qu'il a rencontré sur Instagram et avec qui il a passé la nuit.  

Le footballeur et la jeune femme auraient flirtés depuis mars sur Whatsapp et elle lui aurait envoyé des photos dénudés auquel il répondait. L'assistant du joueur lui aurait payé les billets d'avion et l'hôtel pour venir le rejoindre dans un hôtel à Paris. Les deux auraient échangé des "caresses", puis Neymar, arrivant en état d'ébriété à l'hôtel, serait "devenu agressif et aurait fait usage de violence pour avoir une relation sexuelle avec la victime sans son consentement ". La jeune femme a par la suite déposé plainte pour viol au commissariat de Santo Amaro, près de Sao Paulo.

Neymar réagit et dément

Le footballeur brésilien dément alors rapidement l'affaire sur son compte Instagram où il explique dans une vidéo de 7 minutes le déroulement de cette soirée. Il montre dans cette vidéo les conversations avec cette femme et des photos intimes qu'elle lui envoyait. "Cela m'a surpris, c'était quelque chose de très moche, de très triste, car qui me connaît sait quel genre de personne je suis, sait que je ne ferais jamais une chose pareille", se défend-t-il. Néanmoins, en dévoilant ces photos dont il floute le visage, le footballeur risque une peine pour "publication de photographies contenant des scènes de nudité sans le consentement de la victime ". 

Neymar explique qu'il est tombé dans un "piège", affirmant être victime d’une tentative "d’extorsion" de la part de cette femme. 

Cette grosse affaire fait la une dans la presse et les médias brésiliens qui tentent de creuser cette affaire.