MENU
Accueil
Un club marocain imite la célébration de Balotelli... et se prend un but gag
Écouter le direct
Les joueurs de Berrechid célébrant leur but avec selfie.
Les joueurs de Berrechid célébrant leur but avec selfie.

Un club marocain imite la célébration de Balotelli... et se prend un but gag

Les footballeurs d'Oudja n'ont pas vraiment eu de scrupules après avoir encaissé un but. Ils ont profité de l'inattention de leurs adversaires pour égaliser. Moche...

Rien ne s'est passé dans les règles de l'art lors de ce match de championnat marocain. Les joueurs de Berrechid fêtaient l'ouverture du score en faisant un selfie en équipe à l'image de Mario Balotelli avec l'OM il y a quelques semaines.

La différence, c'est que l'arbitre a donné le coup d'envoi alors que de nombreux joueurs célébraient encore leur but. Les joueurs adverses d'Oujda ne se sont pas fait prier pour traverser le terrain vide et tenter de marquer. Alors que les joueurs de Berrechid reviennent en catastrophe pour stopper l'action, ils n'ont pas eu d'autres choix que de faire faute dans la surface et provoquer un penalty. Penalty transformé par les joueurs d'Oujda qui égalisent par la même occasion. En termes de fair-play on peut difficilement faire pire... 

L'arbitre a justifié son choix d'avoir relancé le match. Contacté par le 360 Sport, site d'information locale, il explique avoir uniquement appliqué les règles d’arbitrage de la FIFA et de la FRMF (fédération royale marocaine de football). Selon lui, les règles stipulent que le match peut reprendre dès que 7 joueurs de chaque camp sont présents sur la pelouse. Or il y avait 9 joueurs du CAYB au coup de sifflet. Lorsqu'on analyse les images, seul un joueur de champ était replacé correctement tandis que les autres venaient à peine de remettre un pied sur la pelouse. Le match s'est soldé sur un match nul (1-1).