MENU
Accueil
Didier Deschamps "n'oubliera jamais" les accusations de racisme de Karim Benzema
Écouter le direct
Deschamps n'a toujours pas pardonné à Benzema
Deschamps n'a toujours pas pardonné à Benzema ©Getty

Didier Deschamps "n'oubliera jamais" les accusations de racisme de Karim Benzema

La hache de guerre est loin d'être enterrée.

On le sait Karim Benzema ne joue plus en équipe de France depuis plusieurs années, non pas à cause de ses performances, mais à cause de ses relations tendues avec le sélectionneur Didier Deschamps. L'histoire de la sextape de Mathieu Valbuena n'arrangeant pas les choses non plus. Non sélectionné pour l'Euro 2016, Karim Benzema s'était alors confié au quotidien espagnol Marca et avait lâché cette phrase " Didier Deschamps a cédé à la pression d'une partie raciste de la France". Des propos que le sélectionneur n'avait pas accepté et qu'il n'a toujours pas digéré. Il s'est exprimé sur ce sujet au micro d'Europe 1 dans l'émission "Face aux auditeurs".

Ce sont des moments très, très désagréables, forcément, parce que ça a des conséquences sur ma famille et ce n'est pas acceptable. Et que certains puissent se permettre de tenir des discours qui amènent à des conséquences qui dépassent tout entendement, ça, je n'oublierai jamais, forcément. On vit avec, mais, à ce moment-là, j'ai considéré que la ligne blanche avait été franchie et quand on franchit la ligne blanche, il y a un point de non-retour.

Didier Deschamps avait notamment très mal vécu que sa maison du Finistère ait à l'époque été tagguée du mot "raciste". 

Je sélectionne des joueurs français, ils sont tous Français et ça ne m'est jamais arrivé de ne pas sélectionner quelqu'un pour des raisons de couleur ou de religion. Et, dans l'autre sens, ça ne m'arrivera pas de sélectionner quelqu'un sur ces mêmes critères, parce que ce serait aussi grave, si ce n'est pire.

Quoiqu'il arrive, on n'est en tout cas toujours pas prêt à revoir Karim Benzema avec le maillot de l'équipe de France sur les épaules.