MENU
Accueil
Benzema accuse Deschamps d'avoir "cédé à la pression d'une partie raciste de la France"
Écouter le direct
©Radio France

Benzema accuse Deschamps d'avoir "cédé à la pression d'une partie raciste de la France"

L'attaquant du Real Madrid n'a pas été sélectionné en équipe de France. Et il l'a mauvaise, il en veut à Didier Deschamps. Karim Benzema estime avoir été victime de discrimination.

Karim Benzema attaque  ! Le joueur du Real Madrid , récent vainqueur de la Ligue des Champions, n'a pas été sélectionné en équipe de France pour l'Euro , en raison desa mise en examen dans l'affaire du chantage à la sex-tape  contre Mathieu Valbuena.

A neuf jours du début de la compétition, Karim Benzema a réagi à sa non-sélection. Il n'y va pas par quatre chemins : il accuse Didier Deschamps  d'avoir "cédé à la pression raciste d'une partie de la France ", dans une interview pour le quotidien sportif espagnol "Marca ".

Cantona et Debbouze accusent aussi

La semaine dernière déjà, l'ancien joueurEric Cantona  et le comédien Jamel Debbouze , avaient relancé la polémique sur l'absence de Benzema (et de Hatem Ben Arfa) à l'Euro. Dans une interview au journal anglais "The Guardian ", Eric Cantona laissait sous-entendre que Didier Deschamps avait mis de côté Hatem Ben Arfa et Karim Benzema, en raison de "leurs origines nord-africaines ".

Même discours chez Jamel Debbouze quelques jours plus tard : l'humoriste a jugé dans le magazine "France Football " que Benzema et Ben Arfa "payaient la situation sociale " du pays.

Didier Deschamps a annoncé, via son avocat, qu'il avait l'intention deporter plainte contre Eric Cantona .

Irréprochable sur le plan sportif ?

"J'ignore si c'est une décision seulement de Didier, parce que je m'entends bien avec lui, avec le Président (de la Fédération française de football) et avec tout le monde. (...) Ils m'ont déclaré non-sélectionnable, bien. Mais sur le plan sportif, je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas encore jugé et je suis présumé innocent. Il faudra attendre que la justice se prononce ", explique Karim Benzema en répétant qu'il a envie de jouer sous les couleurs de la France .

Des propos "injustifiés et inacceptables"

Premier membre du gouvernement à réagir à cette sortie et ses accusations,Thierry Braillard , le secrétaire d'Etat aux Sports, qui a jugé ses propos "injustifiés et inacceptables ".

Crédit photo : Max PPPPar Justine Dincher