MENU
Accueil
Ballon d'Or 2018 : la cérémonie de la gênance et du malaise
Écouter le direct

Ballon d'Or 2018 : la cérémonie de la gênance et du malaise

Remarque mysogine, blind test inutile, joueurs absents,...rien ne s'est passé comme prévu.

La 63ème cérémonie du Ballon d'Or se tenait au Grand Palais à Paris. Cette cérémonie qui sacre le meilleur joueur du monde ne s'est définitivement pas passée comme ça aurait dû. Déjà, dès 17h, le palmarès fuitait sur les réseaux sociaux enlevant tout suspens à la soirée.

Ensuite il manquait beaucoup de joueurs pour que la fête soit totale. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, les deux derniers lauréats, n'étaient même pas là et Neymar, 12ème cette année, a même préféré streamer sa partie de Call of Duty sur Twitch avec Marquinhos et Thiago Silva. 

Surtout, la cérémonie était présentée par David Ginola et ambiancée par le DJ français Martin Solveig qui n'ont rien trouvé de mieux pour ambiancer la soirée que de faire ... un blind test. La séquence, malaisante,  a vite fait le tour des réseaux sociaux.

Et comme si ça ne suffisait pas, lors de la remise du 1er Ballon d'Or féminin à Ada Hegerberg, la norvégienne de 23 ans de l'Olympique Lyonnais, championne de France et vainqueur de la Ligue des Champions, Martin Solveig lui a demandé si elle savait ... twerker. 

Une remarque sexiste et mysogine qui a très vite enflammé les réseaux, obligeant le DJ français à s'excuser. 

Bref rien ne s'est passé comme il aurait fallu. Greg nous débriefe la soirée.

Retrouvez le Trash Talk de Greg dans Mouv13Actu du lundi au vendredi de 13h à 13h30 sur Mouv'