MENU
Accueil
Pourquoi Polo G a décroché son premier single numéro un avec "Rapstar" ?
Écouter le direct

Pourquoi Polo G a décroché son premier single numéro un avec "Rapstar" ?

Première place du 27 avril 20213 minutes
Après déjà deux albums qui ont rencontré un grand succès aux États-Unis, le rappeur de Chicago Polo G est numéro un depuis deux semaines au classement des ventes de singles avec "Rapstar". Un succès qu'il doit à sa persévérance et à la viralité.

Polo G a réussi à asseoir son succès et à tenir tête au duo Bruno Mars et Anderson .Paak, à Lil Nas X et à Justin Bieber. Pour la deuxième semaine consécutive, son "Rapstar", sorti le 9 avril dernier, est numéro un des ventes de singles aux Etats-Unis, d'après le classement hebdomadaire du Billboard Magazine. Une première place inédite pour ce rappeur de Chicago, âgé de 22 ans, qui continue son ascension depuis ses débuts officiels en 2018.

L’an dernier, son deuxième album The GOAT avait réussi à décrocher une deuxième place des ventes d’albums. Et tout comme son premier album sorti en 2019, Die a Legend, il a été certifié disque de platine. À 22 ans, Polo G est déjà l'une des nouvelles stars du rap américain. Et cette première place pour sa chanson "Rapstar" assoit encore un peu plus son statut. Pourtant "Rapstar" n'a rien d’inédit dans le registre de Polo G. Comme Rod Wave, dont le dernier album SoulFly a été numéro un des ventes fin mars, Polo G fait partie de cette génération qui chantonnent l'adversité qu’ils ont traversé et traversent encore aujourd’hui, accompagnés d’airs de blues ou de country à la guitare ou au piano.

"Rapstar" ne fait pas exception : Polo G chante avec mélancolie sa relation ambivalente avec le succès, entre l'enthousiasme que lui suscite ascension sociale ("I hear planes flyin', crowds screamin', money counters, chains clangin', I guess that's how it sound when you winnin'") et le stress que lui procure son nouveau statut ("Anxiety killin' me, I just want to leave Earth When they ask if I'm okay, it just make everything seem worse"). Mais la persévérance de Polo G dans son style n'explique qu'en partie le succès de son "Rapstar". Car comme souvent ces dernières années dans les histoires de tubes, il y a aussi une part de viralité.

En mai 2020, Polo G a tourné une vidéo avec Einer Bankz, un joueur de ukulele américain qui s’est fait une renommée grâce à des vidéos dans lesquelles il accompagne des rappeurs avec son instrument. Lui et Polo G ont enregistré une version acoustique d'un titre alors inédit, le fameux "Rapstar". La séquence a été un beau succès : plus de 7 millions de vues sur Youtube à ce jour pour cette vidéo. Et depuis, les fans de Polo G et son entourage lui ont demandé d’en sortir une version studio. Ce qu’il a fait en réinvitant le joueur de ukulele à jouer sur une rythmique rap concoctée par le producteur Synco. Résultat : "Rapstar" a été le titre de rap le plus streamé aux États-Unis depuis "Laugh Now Cry Later" de Drake et Lil Durk, et le titre de rap le plus joué sur les radios urbaines la semaine dernière. Un succès qui pave peut-être le chemin d'un futur autre pour Polo G : son troisième album Hall of Fame est attendu pour ce mois de mai 2021.