MENU
Accueil
Pourquoi Lil Durk a enfin son premier album numéro un des ventes rap aux États-Unis ?
Écouter le direct

Pourquoi Lil Durk a enfin son premier album numéro un des ventes rap aux États-Unis ?

Première place du 19 janvier 20213 minutes
Sixième album de Lil Durk, "The Voice" vient couronner une carrière débutée il y a déjà dix ans.

Le classement des ventes d’album rap et RnB aux Etats-Unis est un jeu de chaises musicales en ce début 2021. Après Playboi Carti et son Whole Lotta Red la semaine dernière, il y a un nouveau numéro 1 : c’est Lil Durk et son album The Voice. Ce sixième album de Lil Durk fait suite à Just Cause Y’all Waited 2, sorti en mai 2020 et qui avait déjà bien marché aussi (numéro cinq à sa semaine de sortie, puis deuxième en juillet grâce à l'édition deluxe en juillet). Mais bien moins comparé à son nouvel album The Voice, lâché par surprise le 24 décembre dernier, un jour avant le dernier album de Playboi Carti.

Contrairement à Whole Lotta Red, qui a cartonné dès sa première semaine (jusqu'à dépasser le dernier album de Taylor Swift au classement général), The Voice a doucement grimpé pour atteindre la première marche du podium des albums rap, une première pour Lil Durk alors qu’il est installé depuis déjà dix ans dans le paysage du rap américain. Et même plus que ça en fait : Lil Durk est un rappeur influent de la décennie écoulée.

On parle beaucoup de drill depuis quelques mois, ce style de rap qui a été adopté par une partie du rap français grâce à l’énorme succès du new-yorkais Pop Smoke.Mais la drill originelle est née à Chicago il y a une dizaine d’années. Et Lil Durk, avec sa mélancolie sous Auto-Tune, a été l’un des principaux représentants de ce style. D’ailleurs, à leur début, on entendait les influences de Lil Durk chez... PNL. Leur QLF, "que la famille", est un clin d’oeil au label OTF, "only the family", de Lil Durk. 

Et si Lil Durk récolte enfin les fruits de son travail, dix ans après ses débuts, c'est grâce à un alignement de planètes. Déjà, Lil Durk a atteint un autre niveau de succès public en 2020 grâce à un des plus gros tubes rap de l'année dernière : "Laugh Now Cry Later" de Drake sur lequel il est invité. Il y a toujours un effet Drake : ces dernières années, Jorja Smith, Summer Walker ou Lil Baby en ont bénéficié grâce à leur featuring avec le canadien. "Laugh Now Cry Later" a donc été une très belle vitrine pour Durk. Mais surtout, cet album The Voice est sorti dans un contexte particulier. C’est un hommage à King Von, rappeur en pleine ascension que Lil Durk avait signé sur son label, mais qui a été assassiné à 26 ans en novembre dernier dans une fusillade à Atlanta.

D’ailleurs, la pochette de l’album montre Lil Durk et King Von côte à côte. Cette violence et cette mort constante est malheureusement au coeur de la musique de Lil Durk depuis ses débuts à Chicago. Et il continue à en rapper et chanter les traumatismes sur The Voice. Son succès rappelle une chose importante : derrière les tubes, derrière le "turn up" dans le rap, il y a aussi de la tragédie. Et Lil Durk en est une voix, ou plus précisément une "voice".