MENU
Accueil
Pourquoi le succès du "Scary Hours 2" de Drake est un signal intéressant avant son futur album ?
Écouter le direct

Pourquoi le succès du "Scary Hours 2" de Drake est un signal intéressant avant son futur album ?

Première place du 16 mars 20213 minutes
Drake établit un nouveau record en plaçant les trois titres de son "Scary Hours 2" en tête des ventes dès leur sortie. Mais derrière cet énième succès du Canadien, qu'indiquent ces nouveaux morceaux sur sa musique ?

Numéro 1, et même numéro 2 et 3 : Drake occupe toutes les places du podium des ventes de singles aux États-Unis cette semaine. "What's Next", "Wants and Needs", "Lemon Pepper Freestyle" : les trois morceaux de son EP Scary Hours 2, sorti le 5 mars 2021, occupent le top du classement Hot 100 du Billboard, le magazine officiel de l'industrie musicale américaine. Avec ce tiercé, Drake signe une première. C’est arrivé à d’autres artistes d’avoir trois singles en tête des ventes, comme Ariana Grande récemment ou les Beatles il y a un demi-siècle. Mais jamais dès leur première semaine d’exploitation. Drake établit donc un nouveau record, après celui du plus grand nombre de morceaux dans le top 100 du Billboard. C’était grâce à "Toosie Slide" l’année dernière, son hit taillé TikTok pendant le confinement.

Scary Hours 2 est sorti alors que Drake travaille encore sur son sixième album, Certified Lover Boy, et ce malgré le succès de son premier extrait, "Laugh Now Cry Later" avec Lil Durk. Le premier Scary Hours était sorti début 2018, avec l’énorme tube "God’s Plan", et avait précédé de quelques mois Scorpio, le dernier album en date de Drake. C’est peut-être un signe que le canadien va enfin débouler avec un nouveau disque plus long prochainement. Les trois morceaux de Scary Hours 2 sont en tout cas du Drake tout craché sur ces dernières années, qui s'adaptent aux dernières modes. "What’s Next" est un beat qui pourrait être sur un album de Playboi Carti, sur lequel Drake balaie les attentes et convoitises qu'il suscite constamment. "Wants and Needs", le morceau avec Lil Baby, ressemble justement plus à un morceau de Lil Baby que de Drake. Et "Lemon Pepper Freestyle" est un titre de rap plus classique, où Drake et Rick Ross méditent sur leur réussite depuis la suite royale d’un hôtel de luxe.

Dans ces trois morceaux egotrip sur sa richesse et ses accomplissements, Drake donne malgré tout, peut-être, quelques indications sur le ton de son prochain album. aussi l'impression d'être devenu vieux, maintenant, Drake. Notamment dans le "Lemon Pepper Freestyle", où il parle de réunion parents-profs et explique ne pas comprendre la nouvelle génération qui veut obtenir le succès sans rien faire. Un vrai discours de daron. C'est soit le signe d'un petit renouveau pour son prochain album. Soit qu'il profite de cet apéritif pour se raconter un peu avant de sortir l'artillerie lourde à tubes. Mais le succès de ces trois morceaux le montre : quoi que fasse Drake maintenant, c'est déjà des hits.