MENU
Accueil
Pourquoi Cardi B arrive encore à signer un single numéro 1 avec "Up" ?
Écouter le direct

Pourquoi Cardi B arrive encore à signer un single numéro 1 avec "Up" ?

Première place du 23 février 20213 minutes
Après l'énorme succès qu'a été "WAP" avec Megan Thee Stallion l'an dernier, Cardi B signe un nouveau hit avec "Up", cette fois-ci toute seule. Une régularité qui doit autant à sa musique qu'à sa personnalité.

Dernier single en date de Cardi B, "Up" est un nouveau succès pour la rappeuse. Dès sa semaine de sortie, début février, le titre se plaçait numéro un au classement "Hot R&B/Hip-Hop Songs" du Billboard Magazine, le magazine qui s'intéresse à l'industrie musicale américaine. "Up" arrivait même deuxième au classement général - difficile de lutter avec le "driver's licence" d'Olivia Rodrigo, le phénomène pop de ce début 2021.

L'an dernier, Cardi B avait déjà signé avec "WAP", aux côtés de Megan Thee Stallion, l'un des plus gros succès de 2020 aux États-Unis tous genres confondus. Un succès aussi bien commercial (quatre semaines au top des ventes de singles) que critique, le morceau s'étant retrouvé numéro un dans les listes des meilleurs titres de l'année de nombreux media musicaux. Mais cette fois, Cardi B est seule sur "Up" et elle fait encore très fort. C’est son neuvième single à se classer dans le top 10 depuis "Bodak Yellow", son premier tube en 2017. En comparaison, c'est loin des chiffres de Drake (vingt-deux singles dans le top dix sur la même période) mais au-dessus d'un artiste comme Travis Scott (six). Et "Up" est le premier titre d’une rappeuse en solo à se classer si haut dès sa première semaine dans le classement général des singles américains depuis le "Doo Wop (That Thing)" de Lauryn Hill en 1998.

Ce qu'il y a de remarquable dans cette série de succès pour Cardi B, à l'image de "WAP",  "Press” ou encore "Money", c’est que ce sont des titres à l’opposé d’autres hits du rap US de ces dernières années. Chez Cardi B, y a pas mélodies accrocheuses sous Auto-Tune comme dans "Laugh Now Cry Later" de Drake et Lil Durk, "The Box" de Roddy Ricch ou "The Scotts" de Travis Scott et Kid Cudi. Cardi B rappe ses punchlines sexuelles avec sa voix rauque et son flow agressif sur des prods toujours plus minimales. Comme celle de "Up", très inspirée par le rap de Memphis des années 1990, surtout la Three 6 Mafia. Et ça fonctionne à chaque fois pour Cardi B.

Ces succès vont évidemment de paire avec sa personnalité extravagante. Son franc parler sur les réseaux sociaux, son côté diva accessible qui se montre parfois sans maquillage, en peignoir : c’est exactement ce qu’on retrouve dans la musique de Cardi B. Il y a chez elle un mélange de sophistication - à l'image de ses clips - mais aussi de simplicité. Même si c’est de la simplicité évidemment très bien travaillée, façonnée par une équipe d'auteurs et de compositeurs pour trousser cette musique de femme puissante, à la fois accessible mais inarrêtable. 

Et comme chaque titre que sort Cardi B, "Up" est accompagné par des petites histoires et polémiques. Déjà, l’instrumental sur lequel rappe Cardi n'a pas été composé par un producteur star du rap US. C’est un jeune Serbe de 25 ans appelé Yung Dza qui l’a produit, comme il l'a raconté au magazine Complex. Un producteur qu'on a déjà retrouvé par exemple aux crédits du premier album de Kofs, V, en 2018. Le succès de "Up c’est un sacré coup de projecteur pour ce producteur européen.

Enfin, il y a donc la polémique. Deux rappeurs du New Jersey, Mir Pesos et Mir Fontane,  accusent Cardi B et son équipe d’avoir plagié le refrain de leur morceau "Stuck", sorti en septembre 2020. Cardi B a balayé ces accusations en affirmant qu’elle travaille sur le morceau "Up" depuis août dernier. Évidemment cette histoire a été vite reprise sur les réseaux sociaux et par la presse musicale américaine. Mais au royaume de la reine Cardi, ce genre d’histoires, ça fait du clic et du stream. Et ça lui permet d’aller “up”, toujours plus haut. Surtout avant la sortie potentielle d'un deuxième album pour Cardi B cette année, pour faire suite à son premier album sorti en 2018, Invasion of Privacy.