MENU
Accueil
"Essence" de Wizkid et Tems : un succès historique aux Etats-Unis
Écouter le direct

"Essence" de Wizkid et Tems : un succès historique aux Etats-Unis

Première place du 30 septembre 20213 minutes
Extrait de l'album Made in Lagos de l'artiste nigérian Wizkid en octobre 2020, "Essence" avec la chanteuse Tems est l'un des hits surprises ce début d'automne 2021.

C'est un succès historique. "Essence" de Wizkid est la première chanson nigériane à entrer dans le "Hot 100", le top 100 des meilleurs ventes de singles aux Etats-Unis. Le titre est 14e cette semaine d'après le magazine Billboard, parution officielle de l'industrie musicale américaine. Cela fait même trois semaines consécutives que le single de Wizkid avec sa compatriote Tems est numéro 1 du classement R&B. Wizkid n'est évidemment pas n'importe qui : c'est l'une des plus grandes stars de l'Afro-pop depuis dix ans. Il a déjà goûté au succès international en participant au "One Dance" de Drake en 2016 - même si sa participation a été considérablement réduite par rapport à la version originale. Cette fois avec "Essence", il signe un succès avec un morceau bien à lui.

Et pourtant "Essence" date d'octobre 2020. C'est un extrait de l'album Made in Lagos de Wizkid, transformé en single clippé en avril 2021. Tout s’est joué cet été grâce à l'une des plus grandes pop star actuelles : Justin Bieber. Dans une histoire orale autour de ce titre parue sur le site du magazine Rolling Stone, l'article explique que son équipe et celle de Wizkid se connaissent bien. Et quand le manager de Justin lui a fait écouter "Essence" au début de l’été, alors que le titre venait d'entrer au Billboard, le Canadien a proposé l’idée de poser un couplet pour une version remix, sortie début août. Ca a piqué la curiosité des auditeurs américains : fin août, "Essence" était le titre le plus demandé sur l’application de reconnaissance musicale Shazam. Et ça a créé un effet boule de neige jusqu’à ce succès actuel. 

Au-delà du côté starring de la présence de Justin Bieber sur ce remix, le Canadien renforce évidemment le côté pop et R&B du titre, déjà décrit comme "un juste milieu de R&B et d'Afroswing" d'après Mutay Oniko, l'un des producteurs du morceau (l'Afroswing étant un genre très populaire au Royaume-Uni ces dernières années). Comme Justin Bieber est devenu le chantre de l'amour fusionnel, il est au diapason de ce titre romantique et sensuel. Pas étonnant que ce "Essence" soit devenu aux Etats-Unis l'un des tubes de cette fin d'été 2021.  

Le succès de "Essence" est révélateur de la percée à l'international des artistes nigérians d'Afrobeats et d'Afro-pop. En début d'année, l'excellent Burna Boy a gagné un Grammy Award pour son album Twice As Tall co-réalisé par Diddy. La jeune Tems en featuring sur ce "Essence" est peut-être la prochaine grande star nigériane. Drake l'a d'ailleurs invité sur son dernier album. Et si "Essence" ne rencontre pas le même succès en France, par contre, à la 2e place du classement SNEP des singles cette semaine il y a aussi un morceau nigérian : le remix avec Franglish de "Love Nwantinti" de CKay. Avec une influence perceptible jusqu'en France chez des artistes comme Aya Nakamura et Tayc, cette génération d'artistes nigérians n'a pas fini de faire parler d'elle.