MENU
Accueil
"Dégaine" : la rencontre au sommet d'Aya Nakamura et Damso
Écouter le direct

"Dégaine" : la rencontre au sommet d'Aya Nakamura et Damso

Première place du 24 mars 20223 minutes
Sortie presque par surprise début mars, "Dégaine" est la collaboration inédite d'Aya Nakamura et Damso. Un titre qui a créé l'événement mais est pourtant né sans pression de l'enjeu ni calcul.

C'est à la fois une surprise, un événement et une évidence. "Dégaine", la collaboration entre Aya Nakamura et Damso, est cette semaine en tête du classement des ventes de single du SNEP, passant devant les hits actuels de Timal et Gazo, Stromae ou encore Ninho.

Le succès de l'inédit 

Une surprise d'abord puisque "Dégaine" n'est extrait d’aucun album d’Aya, comme le titre "Bobo", sorti en mai 2021. Un événement puisque cette collaboration avec Damso est inédite, c’est la première fois que la Française et le Belge collaborent. Une évidence, enfin, parce que l'association de ces deux artistes devenus emblématiques de la musique francophone actuelle avait de grandes chances de rencontrer un beau succès en streaming.

Spontanée et familiale

Derrière cette rencontre au sommet, il y a pourtant d’abord une démarche spontanée et familiale. Comme d’habitude, Aya Nakamura a travaillé avec un producteur proche d’elle, Machynist. Un collaborateur privilégié d’Aya, membre de l'équipe de production Le Side, qui ont déjà coproduit de nombreux tubes de la chanteuse ("Djadja", "Doudou", "Pookie"...).

"De manière générale avec Aya on bosse beaucoup à la vibe", explique Machynist. "Le son, de base, était fini sans Damso. J'ai fait la prod six mois avant la session avec lui. C'était juste une boucle que j'ai envoyé à Aya, sur laquelle elle a posé deux couplets et le refrain. Je me suis dit "il y a un bail !", j'avais déjà une idée de structure et de réal. Cinq mois plus tard, Vladimir [Boudnikoff, réalisateur des albums d'Aya Nakamura et son compagnon, NDLR] me dit "j'ai une idée, ce serait bien de mettre Damso dessus". Ils ont dû faire la session deux semaines avant la sortie du son. Quand je reçois le couplet de Damso, je kiffe, je me suis dit "c'est sérieux !" .

Sérieux et sexy

Un mélange de spontanéité et de sérieux qui se ressent à l’écoute de ce morceau dans lequel Aya et Damso chantent un rapport de séduction un peu disputé. Aya avec l'assurance sexy qui a fait sa réputation. Damso en étant subtilement à la limite du "sale" qui le caractérise. Et surtout ces deux voix mates et basses qui se marient bien sur cette production très inspirée du kompa haïtien, d'après Machynist. Une composition pour laquelle le producteur avait d'ailleurs un peu la pression, contrairement à Aya Nakamura. "À chaque sortie de son, que ce soit Aya, Oboy, peu importe l'artiste, je me mets une pression en mode "j'espère que les gens vont kiffer, que t'as respecté le standing du feat". Concernant Aya, elle a jamais de pression, je suis assez admiratif. Peu importe le son, elle est en mode "les gens ils kiffent ou pas, c'est pas mon problème. Le plus important, c'est que moi, je kiffe". Un plaisir que la chanteuse a de nouveau su transformer en succès avec cette nouvelle première place.