MENU
Accueil
Comment Naps a décroché un nouveau single numéro un avec "La Kiffance" ?
Écouter le direct

Comment Naps a décroché un nouveau single numéro un avec "La Kiffance" ?

Première place du 04 mai 20213 minutes
Extrait du dernier album de Naps, Les Mains faites pour l'or, "La Kiffance" est le nouveau single numéro un des ventes en France. Une première place pas inhabituelle pour le marseillais, mais sa première tout seul, en son nom propre.

C’est ce qu'on appelle un "sleeper hit" dans le jargon de l'industrie musicale outre-Atlantique. Un titre qui a pris son petit temps pour devenir numéro un. "La Kiffance" de Naps est, cette semaine, à la première place des ventes de singles selon le classement hebdomadaire du SNEP, l'institution officielle de l'industrie musicale française.

Pourtant, cet extrait du dernier album de Naps, Les Mains faites pour l'or, est sorti fin février dernier. Classé 5e dans les ventes de singles sa première semaine, il a depuis été balloté dans les vingt premières places, au gré des sorties des albums de ULTRA de Booba et JVLIVS II de SCH, et des singles de "Montero (Call Me By Your Name)" de Lil Nas X, "Le Temps" de Tayc, "Vroum Vroum" de Moha K encore "Haine&Sex" de Gazo. Mais finalement, Naps tient son nouveau numéro 1. Et c’est son premier en son nom propre.

L’an dernier, Naps avait été tout en haut du podium avec "6.3", en featuring avec Ninho. Un titre qui est resté quatre mois dans le top 20 des titres les plus écoutés en France. Et puis Naps a reposé son pied sur sur la première place avec sa participation à "Bande organisée", évidemment. Le titre de rap le plus écouté en France en 2020, célébration collective de cette nouvelle génération du rap marseillais.

Pour son cru 2021, Naps a sans doute bénéficié de cette exposition grâce à "Bande organisée", à l'image du succès de SCH pour son album JVLIVS II. Mais globalement, depuis 2017 avec son album Pochon Bleu, Naps est un des acteurs forts de ce regain de popularité du rap marseillais. Il y a donc une part de persévérance dans le succès de “La Kiffance”. Mais aussi d’une meilleure maitrise de sa musique. Pour ce single, il ne s'est pas trompé en appelant Zeg P. Le spécialiste des morceaux dansants et accrocheurs, qui a auparavant produit d'autres tubes comme "Khapta" de Heuss l'Enfoiré ou "Ne Reviens Pas" de Gradur, le producteur affilié au label Affranchis de Fianso a été cherché des sonorités électroniques originales pour ce single de Naps.

"La Kiffance", c'est un morceau qui montre que Naps a peaufiné sa formule. Du rap festif avec une pointe de mélancolie. À l'image de son dernier album dont "La Kiffance" est extrait, Naps assume à fond ses inspirations années 1980 et 1990 et son envie de faire une musique populaire. On y croise des clins d’oeil textuels ou musicaux au film Scarface de Brian de Palma, jusqu'au titre Les Mains faites pour l'or. Il y a des reprises de tubes de dance ou de variété italienne. Et puis, il y a le sens du timing. Dans un quotidien où tout le monde est confiné, un morceau qui parle de voyager un peu pour kiffer, "de quitter la France", de ne plus patiemment "attendre le cinq" que son salaire ou ses aides de l'État tombent pour vivre, ça résonne forcément auprès d'un public nombreux.