MENU
Accueil
Harcèlement sur les réseaux sociaux, le trading en ligne, le salaire des footballeurs
Écouter le direct

Harcèlement sur les réseaux sociaux, le trading en ligne, le salaire des footballeurs

Mouv' Nation Direct du 19 octobre 202128 minutes
Le fils de Yasmina a été harcelée sur les réseaux sociaux, Toni appelle a se méfier du trading en ligne, Maxime est choqué par les salaires des footballeurs.

Mouv’ Nation Direct, c’est La libre antenne de Mouv’. Tous les jours à 13h, appelle Emmy au 01 45 24 20 20 et partage ton expérience ou tes conseils

Si vous êtes victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux vous pouvez appeler le 3018, numéro gratuit. 

Les dangers du trading en ligne 

Sur certains réseaux sociaux, des influenceurs n'hésitent pas à faire la promotion d'applis ou de plateformes d'investissements permettant de "gagner de l'argent très facilement". D'une part ces pubs sont interdites sur les réseaux sociaux mais d'autre part il faut vraiment se méfier car il y a souvent des arnaques derrière ces appels. 

Le trading n'est pas aussi simple à maîtriser comme tentent de le faire croire certains influenceurs. Ca repose sur des mécanismes financiers assez complexes, des risques financiers importants et gagner beaucoup d'argent en quelques clics n'est pas une mince affaire quand on a jamais pratiqué le trading. 

Récemment, l'influenceur Laurent Correia membre de la JLC Family qui fait la promotion de plateformes de trading mais n'a aucune formation dans ce domaine a été accusé d'arnaque et le #rendslargentlaurent est apparu sur les réseaux. 

Le salaire des footballeurs 

La saison dernière en Ligue 1, le salaire moyen des footballeurs était de 94 000 € brut. Néanmoins, cette moyenne est largement faussée par les émoluments conséquents des joueurs du PSG. Pour un chiffre plus proche de la réalité, il est préférable de se référer au salaire médian qui est lui de 35 000 € brut par mois. La moitié des joueurs du championnat gagnent plus et l'autre moins. En Ligue 2, le salaire médian et de 7520 € brut par mois.