MENU
Accueil
NFT et jeux vidéos, le mauvais mélange ?
Écouter le direct

NFT et jeux vidéos, le mauvais mélange ?

Mouv' Gaming du 20 avril 20222 minutes
Et si la hype des NFT n'arrivait pas à séduire les jeux vidéos ?

Fin 2021, les NFT étaient partout. Mais est ce que la hypne est passé ? On a par exemple le premier tweet sous forme de NFT qui est invendable, ou encore la plateforme open sea qui génère deux fois moins d’argent depuis janvier. Une mauvaise nouvelle pour ceux qui voulaient voir les NFT arrivé dans les jeux vidéos ?

On sait pourtant que de grandes marques s'étaient penché sur le sujet ! On peut citer Sega, Konami, Square Enix, ou encore Ubisoft avec sa plateforme Quartz, qui avait mis en place des NFT dans "Ghost Recon Break Point". On apprend la semaine dernière que les NFT pour ce jeu sont terminé. Derrière la plateforme n'exclut pas d’en mettre sur d’autre projet mais pour le moment pas de nouvelles.

Un concept qui ne prend pas !

On sait aujourd’hui que pas mal de joueurs ne sont pas pour retrouver des NFT dans les jeux vidéos, mais c’est également le cas pour les acteurs du milieu comme les salariés des différentes entreprises. 70 % des créateurs de jeux ont déclaré qu’ils n’avaient aucun intérêt à utiliser les NFT dans leurs prochains projets. L’Association internationale des développeurs de jeu vidéo dénonce le coût écologique des NFT, et va plus loin en posant un principe simple : les NFT ne devraient jamais être utilisés pour la création d’un jeu.

Ils cites des dérives avec des systèmes pyramidaux, ainsi que le manque de régulation de la blockchain et des crypto-monnaies. Côté joueur, beaucoup dénonce le côté spéculation, qui n’a pas sa place dans un objet de divertissement, et qui pourrait pourrir les stores et les parties avec d'éventuels pay to win.

Compliqué donc aujourd'hui d'imaginer un avenir correct pour les NFT dans des jeux AAA.