MENU
Accueil
Soudain, la société, découvre les violences policières ?
Écouter le direct

Soudain, la société, découvre les violences policières ?

30 minutes
Depuis plusieurs semaines, c’est dur de rater les images de gueules cassées, les visages ensanglantés, les rotules éclatée, les mains arrachées... La gestion par les forces de l’ordre des manifestations fait enfin débat…On fait le point avec Marion.

Les méthodes des forces de l’ordre ont fait la Une des journaux…

Depuis deux mois, des images de blessures graves causées par les armes du maintien de l’ordre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes s’affichent partout. 

Le volume des tirs d’armes dites « intermédiaires » ou « à létalité réduite » et ses conséquences ont atteint un niveau historique ces dernières semaines.  

De nombreux collectifs et associations alertent : il y a Désarmons-les, qui comptabilise les victimes de grenades et de lanceurs de balles, les collectifs comme Justice pour Adama, des ONG comme l'ACAT ou encore Amnesty International. Tous ont mis en lumière la dangerosité de ces armes dites « non-létales ».

Le débat est ouvert, Marion a rencontré David Dufresne, il est documentariste et écrivain, ça fait 20 ans qu’il travaille sur les questions de maintien de l’ordre et il fait le compte des blessés depuis le mois de novembre, ses messages commencent par « Allo Place Beauvau, c’est pour un signalement », à l’heure où on se parle on en est à 350…