MENU
Accueil
Quand les Instagrameurs veulent vous faire fumer...
Écouter le direct

Quand les Instagrameurs veulent vous faire fumer...

29 minutes 4
La Campaign for Tobacco Free Kids, révèle dans une enquête publiée par le New York Times, que des industriels du tabac font appel à des influenceurs sur Instagram pour promouvoir le tabac...

De grandes firmes du tabac ont secrètement payé des influenceurs pour faire la promotion de leurs produits sur Instagram :

Le New York Times, révélait le 24 août, l'enquête financée par la Campaign for Tobacco-Free Kids (Une association anti-tabac de premier plan aux Etats-Unis) la nouvelle stratégie marketing des cigarettiers, qui pour contourner les lois, payent des influenceurs pour qu’ils s’affichent en train de fumer dans vos fils d’actualité. Et sans jamais préciser qu’ils sont rémunérés. Evidement !

Rappelons qu'aux Etats-Unis comme en France, il est interdit de faire la promotion de la cigarette à la télévision, dans les journaux… La loi Evin du 10 janvier 1991 précise que toute propagande ou publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac ou des produits du tabac ainsi que toute distribution gratuite sont interdites.

Les enquêteurs ont parcouru les réseaux sociaux de fond en comble et ont cherché des hashtags qui pourraient être reliés aux marques de cigarettes dans dix pays. Ils ont alors contacté les influenceurs concernés en leur garantissant l’anonymat, cherchant à comprendre la relation qu’ils entretenaient avec les cigarettiers.

Le constat est accablant :

Ils ont réussi à se procurer des échanges de mails dans lesquels les annonceurs demandent explicitement aux influenceurs d’utiliser certains hashtags et de publier des photos, cigarette à la main ou avec un paquet bien visible, en échange de sommes d’argent.

Un placement de produit passé sous silence...

Philip Morris International (Marlboro) totalise une centaine de campagnes secrètes identifiées par la journaliste Sheila Kaplan. Selon elle, le nombre de personnes atteintes par ces campagnes avoisinerait les 25 milliards de vues dans le monde, dont 8,8 milliards aux États-Unis. D’autres poids lourds du secteur sont également dans le viseur de l’enquête : British American Tobacco (Lucky Strike), Japan Tobacco International (Camel) ou encore Imperial Brands (Gauloises).

Cette enquête concerne les Etats-Unis mais le marketing traverse les frontières...