MENU
Accueil
Malaisie : "Il était une fois un sondage Insta qui a tué une jeune fille..."
Écouter le direct

Malaisie : "Il était une fois un sondage Insta qui a tué une jeune fille..."

31 minutes
Début mai, en Malaisie, Davia Emelia, une jeune fille de 16 ans a mis entre les mains de ses abonnés sa propre vie, elle a posée cette question via un sondage Insta: " Aidez-moi à choisir entre la mort et la vie"...

Avant de poster ce sondage, Davia Emelia était une jeune fille comme il y en a des centaines sur Insta, elle postait des photos de ses dessins et de ses passions, jusqu'à la publication de ce sondage morbide :

Très important, aidez-moi à choisir entre Death/Life. 

Seulement, 69% des abonnés à son compte ont choisi "D". La jeune fille s'est suicidée en se jetant du toit d'un immeuble.

Ce suicide a déclenché de multiples réactions en Malaisie. Ramkarpal Singh, membre du Parlement, a déclaré que ceux qui avaient voté pour la mort pourraient être poursuivis pour incitation au suicide, qui est passible de la peine capitale en Malaisie lorsqu'il s'agit d'un mineur. 

Cette jeune fille serait-elle vivante aujourd'hui si une majorité d'internautes sur son compte Instagram l'avaient dissuadée de se donner la mort ? 

Une enquête a été ouverte, "pour éviter d'autres abus sur les réseaux sociaux dans de semblables circonstances à l'avenir".

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq, s'est dit inquiet pour la santé mentale des jeunes en Malaisie :

C'est un problème national qui doit être traité sérieusement. 

Instagram a transmis ses condoléances à la famille, par le biais de Ching Yee Wong, la responsable de la communication d'Instagram pour l'Asie Pacifique. Elle a reconnu que le réseau social avait :

L'importante responsabilité de s'assurer que les gens qui utilisent Instagram se sentent en sécurité et soutenus et à utiliser les outils de signalement et à contacter les services d'urgence s'ils voient que la sécurité de quelqu'un est en danger .

Les réseaux sociaux engagent notre responsabilité, la vie numérique provoque une distanciation, qui s'avère dangereuse pour les plus jeunes et les plus fragiles, la frontière entre la réalité et la fiction ne s'arrête pas à la limite de notre clavier.

L'émission en intégralité :