MENU
Accueil
Flashballs, LBD40, GLI-F4... Les victimes se mobilisent
Écouter le direct

Flashballs, LBD40, GLI-F4... Les victimes se mobilisent

Mouv' 13 Actu du 06 juin 201931 minutes
Flashballs, LBD40, GLI-F4... Les victimes de ces armes ont organisé une marche dimanche, à Paris, la marche des mutilés. Marion les a rencontré.

Faut-il désarmer les forces de l'ordre ? 

Flashballs, lanceur de balles de défense, ou encore grenade de désencerclement GLI F4... Il s'agit de tout ce qui est mis à disposition de la police et de la gendarmerie pour maintenir l’ordre, ces armes dites "non-létales", font des dégâts irréversibles.

Une marche a été organisée à Paris : la marche des mutilés. En tête de cortège, des éborgnés, des défigurés, d’autres à qui il manque une main, un pied… Parmi eux, Vanessa, 34 ans, de Champigny-sur-Marne, brandissant une pancarte :

J’ai perdu la vue. 

Son histoire remonte au 15 décembre à Paris, pour l’acte 5 des gilets jaunes, elle était venue en famille mais n’est restée que 20 minutes puisqu’elle a reçu une balle de LBD40 en pleine tête. Rencontre.