MENU
Accueil
Ecologie : Le plastique n'est pas du tout fantastique !
Écouter le direct

Ecologie : Le plastique n'est pas du tout fantastique !

29 minutes
L'UE interdit les plastiques à usage unique dès 2021. Le but de l'Union européenne est de lutter contre la pollution des océans en interdisant ces produits plastiques à usage unique.

Le plastique est partout : dans les emballages, les cotons tiges, les gobelets jetables... et au fond des océans. 

On estime que huit millions de tonnes de plastique sont jetés à la mer chaque année et plusieurs "continents" de déchets dérivent dans l'Atlantique, le Pacifique ou encore l'Océan indien. 

Le Parlement européen a voté le 26 mars l'interdiction des plastiques à usage unique dans l'UE à partir de 2021. 

Le principe du pollueur-payeur est renforcé, en particulier pour l’industrie du tabac, qui devra couvrir à partir de 2023 les coûts de collecte et de recyclage des filtres à cigarettes, une plaie pour l’environnement, puisqu’il s’agit du deuxième produit en plastique à usage unique le plus jeté dans l’UE. 

Un mégot jeté à l’océan pollue entre 500 et 1.000 litres d’eau

De nombreuses espèces comme les tortues de mer, les phoques, les baleines ou les oiseaux, mais aussi les poissons et les mollusques destinés à l’alimentation humaine ingèrent du plastique !

70% du plastique finissent dans la mer 

Affiche contre la pollution des océans

Cette proposition a été présentée en mai 2018 -finalement adoptée en un temps record- la Commission européenne avait insisté sur le risque de voir plus de plastiques que de poissons dans les océans d’ici 2050 si rien n’était fait pour lutter contre la pollution. 

Il est “maintenant temps pour les gouvernements nationaux” de mettre la nouvelle législation “en pratique, avec ambition et sans retard”, a réagi l’alliance Rethink Plastic, qui regroupe des ONG pour un avenir sans plastique.

En espérant que cette décision ouvrira la voie à d'autre pays !

Pour agir, à notre petit niveau : 

Une Plastic Attack c'est faire ses courses, comme d’habitude… mais en laissant tous tes emballages plastiques inutiles au supermarché. Ce plastique nous n’en avons pas besoin mais avons-nous vraiment le choix de l’acheter ?

L'émission en intégralité :