MENU
Accueil
"Young Royals" : entre royauté et amour caché, que vaut le nouveau teen drama de Netflix ?
Écouter le direct

"Young Royals" : entre royauté et amour caché, que vaut le nouveau teen drama de Netflix ?

Il est disponible sur la plateforme.

Décidément, rien n’arrête plus Netflix dans la production de teen drama. Après avoir mis en ligne sa saison 4 de Elite la semaine dernière, c’est donc au tour de Young Royals de sortir aujourd’hui sur la plateforme. Une série suédoise qui se centre sur un jeune prince, dont la vie va être bouleversée. 

Young Royals suit donc le prince Wilhelm (Edvin Ryding), qui va être envoyé en pensionnat par sa famille après s'être bagarré en boite de nuit. Forcément le terme "pensionnat" est l'équivalent d'un hôtel 5 étoiles pour riches héritiers insupportables, dont le cousin de Wilhelm, qui vont vouloir le prendre sous leurs ailes. Sauf que Wilhelm n’est pas le petit prince tête à claque que tout le monde attend, il est surtout un jeune homme qui se cherche et qui trouve l’amour auprès d’un autre garçon. Il s’appelle Simon et il est étudiant boursier, l’opposé de lui sur le papier. Et les deux garçons vont devoir jongler entre leurs différences de milieu et cacher leur relation à cause de la famille royale. 

Malgré ses apparences de teen drama lambda, Young Royals va chercher plus loin et prend son temps pour mettre en place une romance crédible et attachante entre les deux personnages principaux. Et même si les intrigues sont un peu déjà vues, on se prend d'affection pour cette histoire d’amour tendre et sincère, qui rappelle les sentiments des premiers amours. D'autant plus que le côté royauté est aussi important dans cette histoire, quand on voit ce qu'il se passe dans la réalité. Pour le moment, un seul descendant d'une famille royale a osé faire son coming out. Il s'agit du duc de Bavière, descendant de Sissi, qui a attendu d'avoir 87 ans avant d'oser poser avec son compagnon. 

Et puis, l'un des gros point positifs de la série est son casting. Pour une fois, ce sont vraiment des ados qui jouent des ados. Ils ont de l’acné, ils ont des corps et des visages juvéniles. On est loin des bombes atomiques habituelles qu’on nous met dans les teen drama (Coucou Elite), qui ont des corps parfaits et une assurance extrême. Spoiler : la grande majorité des ados ne ressemblent pas à des mannequins Victoria Secret, et ce réalisme dans Young Royals fait plaisir à voir.