MENU
Accueil
"Succession" saison 3 : les Roys font un retour au sommet
Écouter le direct

"Succession" saison 3 : les Roys font un retour au sommet

Le Screen du 18 octobre 20213 minutes
La famille la plus dysfonctionnelle du petit écran va encore faire des siennes.

Il était temps ! Cela fait quasiment deux ans que les fans de la série de HBO attendent le retour de la famille exécrable mais formidable des Roy dans Succession. Multi récompensée aux Emmy Awards et aux Golden Globes, la série est devenue un véritable phénomène critique en même pas deux ans. Depuis sa première saison, elle nous emmène dans l’intimité des Roy, famille richissime avec à sa tête Logan Roy puissant magnat des médias qui ne veut pas rendre son trône malgré sa vieillesse. Ses 4 enfants se disputent son héritage sans que personne n’arrive à le surpasser, même si ils espèrent tous qu'il va raccrocher. 

Beaucoup qualifié de "Game of thrones" dans le milieu des médias, Succession reste bien loin des scores du mastodonte de HBO et ses 20 millions de téléspectateurs lors de sa dernière saison. La série tourne plutôt autour des 1 million, ce qui ne l'empêche pas d’être devenue incontournable et d'être considérée comme l'une des meilleures séries du moment. 

Le succès des personnages cyniques

Tous les fans le diront, le succès de Succession tient plus sur son écriture que sur son pitch pas très original. Elle trouve sa marque de fabrique via ses punchlines hyper cyniques et ses personnages dépourvus d’un sens moral. Dans Succession, tous les coups sont permis, il n'y a pas un membre de la famille qui est mieux que l’autre et on déteste autant la fille prodige Shiv, que le cousin arriviste Greg. Mais évidemment, entre haine et amour il n'y a qu'un pas et aussi détestables qu'ils sont, l'écriture des personnages est l'un des points forts de la série. Car au-delà de l'héritage et de cette fameuse succession, c'est surtout la trahison qui prime dans la série. C’est le maître mot de Succession qui aurait pu changer son titre en trahison (oui ça sonne moins bien certes). La saison 2 se terminait d’ailleurs sur l'un des meilleurs cliffhangers de ces dernières années, avec le fils Kendall qui dénonçait publiquement les crimes de son papa en pleine conférence de presse. Un moment totalement jouissif qui a marqué l’histoire des séries, notamment pour la réaction du père, qui esquisse un sourire fier de son fils malgré tout. 

Ce dernier est d'ailleurs joué par Brian Cox, qui excelle dans ce rôle de patriarche dépourvu de sentiment et d'empathie. Ses enfants ne sont pas en reste avec les brillantes interprétations de Jeremy Strong, Sarah Snook et Kieran Culkin. Le trio d'acteurs déboite tout, et impossible même d'avoir un favori tellement ils donnent l’impression de voir des frères et sœurs qui se battent pour l’attention de leur papa. La série a un côté très cathartique assumé, et malgré leur méchanceté, ils arrivent à être touchants malgré eux. 

Cette saison ne devrait pas décevoir les fans de la série, avec une écriture toujours aussi démente, un scénario toujours aussi bon et des acteurs sont au summum de leur jeu. On sent clairement que la série a passé un cap, qu'elle n'est plus le show intimiste qui a débuté en 2018. Non, aujourd'hui Succession est devenu une vraie série à succès et l'assume totalement. Le seul point négatif qu'on peut lui trouver, c'est qu'on va devoir patienter chaque semaine pour avoir notre dose de Roy.