MENU
Accueil
"Space Jam 2" : pourquoi deux personnages du film font polémique ?
Écouter le direct

"Space Jam 2" : pourquoi deux personnages du film font polémique ?

Le Screen du 09 mars 20213 minutes
La sortie du reboot est prévue pour le 14 Juillet prochain.

Space Jam est ce qu'on appelle un classique des années 90. Avec Michael Jordan en tête d’affiche, ce film était très novateur pour l’époque puisqu'il mixait vrais acteurs et images d’animation avec les personnages des Looney Tunes type Bugs Bunny. Il y avait aussi plein de caméo de joueurs de basket de l’époque, mais aussi Bill Murray. Une paire d’Air Jordans avait même été créée spécialement pour le film, ainsi que la B.O. devenue culte "Come on and slam, and welcome to the jam, Come on and slam, if you wanna jam".

Son reboot Space Jam : Nouvelle ère est donc très attendu. Sa sortie a été retardée avec la pandémie, et le film devrait sortir sur la plateforme HBO Max cette année aux Etats-Unis et cet été chez nous. Le film ne met plus en scène Michael Jordan, mais la nouvelle idole du basket américain d'aujourd'hui : LeBron James. 

Pépé le putois
Pépé le putois

Sur le papier, le film s'annonce plutôt bien, sauf que des polémiques viennent s'ajouter à la promo du film concernant deux personnages des Looney Tunes à commencer par Pépé le putois, caricature du macho bien lourd. Dans le premier film, il courtisait Pénélope la chatte en l’embrassant de force, en l’enlaçant contre sa volonté. Des actes qui ne passent plus aujourd’hui à l’ère post metoo, si bien que le personnage a carrément été supprimé de Space Jam 2 alors qu'une scène avait déjà été tournée avec lui en 2019.

Une scène décrite par le site américain Deadline, ou l’actrice Greice Santo met une baffe à Pépé le putois après qu’il l’est embrassé sur le bras sans son aval. Elle demande une ordonnance restrictive contre lui et Lebron James lui fait une leçon sur le consentement. Mais le réalisateur Malcolm D. Lee a préféré supprimer la scène et le personnage. Une décision qui tombe à pic, car une tribune du NY Times parue la semaine dernière condamnait ce personnage de Pépé le putois qui participait à la culture du viol.

Lola Bunny
Lola Bunny

Mais Pépé le putois n'est pas le seul personnage qui fait parler. En effet, après que les premières photos du film aient été publiées, c'est l'apparence de la lapine des Looney Tunes Lola Bunny qui a créée la polémique. La lapine ultra sexy de l’équipe de basket a complètement changé de look dans ce reboot. Fini les gros seins, le crop top et le mini short, elle est maintenant avec la même tenue que ses collègues masculins en débardeur et short de sport, avec une poitrine rétrécie. Pour le réalisateur c’était une volonté de désexualisé ce personnage aujourd’hui ""Nous sommes en 2021. Il est important de refléter l’authenticité de personnages féminins forts et capables. Nous avons donc retravaillé pas mal de choses. En premier son look, pour nous assurer qu’elle avait une longueur de short appropriée et qu’elle soit féminine sans être objectifiée__. Et puis on a voulu lui donné une vraie voix. L’idée était d’ancrer le personnage dans ses prouesses athlétiques, ses qualités de leader. Faire d’elle un personnage aussi entier que les autres."

Forcément, la nouvelle n'a pas été validée par les misogynes 2.0 sur Twitter. "Où sont ses seins ?", "Pourquoi faire ça ?" etc... Tout simplement parce qu'on vit avec son temps, qu'en 2021 l'image de la femme a évolué, qu'elle ne doit plus être objectifiée sans arrêt et que si ça passe aussi par changer l'apparence d'une lapine animée, il faut le faire. C'est avec ce genre de décision réfléchie qu'on avance et qu'on réduira le nombre de sexiste au mètre carré.