MENU
Accueil
Pourquoi le retour de "Sex & The City" est totalement dispensable ?
Écouter le direct

Pourquoi le retour de "Sex & The City" est totalement dispensable ?

Le Screen du 12 janvier 20213 minutes
Le reboot de la série culte a été confirmé ce week-end.

C’est la nouvelle qui a embellie notre fin de week-end : Sex and the city est de retour. La série culte des années 90 va avoir le droit à son reboot de 10 épisodes, produit par HBO Max, sous le nom de And just like That (et juste comme ça). Les actrices ont partagé la nouvelle sur les réseaux. Et si sur le papier, ce reboot fait rêver les fans, émus de retrouver leurs 4 New-yorkaises favorites en talons hauts en train de bitcher sur leurs histoires de cul, il vient poser une question essentielle : est-ce que Sex and the city est encore d'actualité ? La série a déjà eu le droit à 6 saisons et 2 films, et cette nouvelle salve d'épisode pourrait en décevoir plus d'un. 

Déjà première grosse déception : Samantha Jones ne sera pas de retour sur ce reboot. La blonde délurée, a marqué la série par ses frasques sexuelles légendaires, son esprit de femme libérée et ses répliques cultes. ("Je t'aime, mais je m'aime encore plus"). Samantha a toujours été l’un des personnages favoris des fans, faisant même de l’ombre à Carrie l'héroine principale interprétée par Sarah Jessica Parker. En même temps, Sex and the city est sortie dans les années 90, et à l’époque il y avait peu, voire pas, de personnage féminin comme Samantha, incarnant une indépendance totale et un féminisme assumé. Son absence fait donc peur à beaucoup de fan de la série. 

L’actrice Kim Catrall ne s’est pas exprimée à ce sujet, mais elle avait déjà dit qu’elle avait fait le tour du personnage. En vrai, ce n'est pas un secret mais elle a toujours été le vilain petit canard du groupe, pas énormément apprécié par ses autres collèges actrices, donc ce n'est pas si étonnant qu’elle ne revienne pas. Au moins l'image de son personnage restera intacte. 

Sex and the city
Sex and the city

L'absence de Samantha est un gros frein dans le retour de la série, mais on s'interroge surtout sur sa capacité à encore avoir des choses à dire sur son époque. La franchise s'était conclue il y a 10 ans avec le film Sex and the city 2, où les héroïnes étaient enfin heureuses, mariées, avec des enfants ou non... Mais surtout épanouies. Carrie vivait enfin des jours heureux avec son Mr Big qu'elle a pourchassé durant des saisons (coucou la relation toxique). Alors oui, elles vont être dans leur cinquantaine, peut être que le reboot va parler de sujet propre à cet âge là comme le divorce, les gardes d’enfant, la libido des femmes. Mais même ces sujets font un peu redites. 

Alors oui, Sex and the city a peut être fait son temps et peut se targuer d'avoir inspiré beaucoup d'autres séries aujourd'hui qui parlent de sexe féminin sans tabous. Que ce soit Girls, The Bold Type ou même Emily in Paris, Sex and the city a trouvé ses héritières et elle aurait peut être dû s'en tenir à ça. D'autant plus quand on voit le salaire des actrices, payées chacune 1 million de dollars par épisode, on n'a pas trop de doute sur leur motivation à revenir. En espérant que ce reboot ne soit pas cliché, et que Carrie, Charlotte et Miranda soient toujours les héroïnes qui nous ont fait rire, rêver, fantasmer et vibrer durant toutes ses années.