MENU
Accueil
"Ovni(s)" : Une série rétro et loufoque totalement réussie
Écouter le direct

"Ovni(s)" : Une série rétro et loufoque totalement réussie

Le Screen du 11 janvier 20213 minutes
Les deux premiers épisodes sont diffusés ce soir sur Canal +.

Après La Flamme ou encore Possessions, Canal + lance aujourd'hui sa nouvelle création originale : Ovni(s). La série nous plonge dans la France des années 70, plus particulièrement dans les locaux du GEIPAN, le service d’enquête sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés qui existait vraiment à l’époque. On suit le personnage de Didier Mathure, employé du Cnes placardisé parce qu’il a fait exploser une fusée en plein vol. Du coup il débarque au GEIPAN, mais ne croit pas du tout aux ovnis. Sauf qu’au fur et à mesure, il se rend compte qu'il fait fasse à des phénomènes très bizarres comme des flamants roses sortis de nul part, et va finir par croire au surnaturel. 

Un pitch très loufoque, à l'image de la série. Ovni(s)_s'avère être un mélange entre _X-Files pour le côté enquête, et OSS 117 pour le côté comédie seventie. Les personnages sont très attachants, notamment Melvil Poupaud qui joue le héro et qui est tout simplement génial en mec loufoque, un peu looser et totalement cynique. Ses collègues aussi sont super, tous hyper illuminés et en boucle sur les ovnis. Pareil pour son ex femme interprétée par Geraldine Pailhas, qui joue le rôle de la voix de la raison dans tout ce joyeux bordel.

Ovni(s) est une série kitch et rétro très maligne et bien écrite. Pour la petite histoire, elle a été créée par deux étudiants de l’école de cinéma la Femis, Clémence Dargent et Martin Douaire, Ovni(s) était même leur projet de fin d’étude. Et quatre ans après, elle se retrouve sur Canal +, une vraie consécration. Surtout que Ovni(s) est super bien réalisée et réhabilite complètement l’esprit des seventies, avec des décors et des looks hyper vintages, une image filtrée sépia et une BO de tube de l’époque (mention spéciale au générique). 

Ovni(s)
Ovni(s)

Pour ne pas succomber à la dépression hivernale, Ovni(s) va être le remède miracle. La série est fraîche, addictive et surtout différente. Elle s'avère être une vraie proposition sérielle pas conventionnelle et ça fait du bien. Ovni(s) est burlesque sans être parodique, surprenante sans se prendre au sérieux, désuète sans être ringarde... Un vrai bonbon qu’on a pas envie de lâcher jusqu’à la fin et ça tombe bien puisqu'une saison 2 a déjà été commandée par Canal +.