MENU
Accueil
Netflix perd des abonnés : le début de la fin ?
Écouter le direct

Netflix perd des abonnés : le début de la fin ?

Le Screen du 21 avril 20223 minutes
La plateforme voit rouge.

On ne l’a présente plus ! Netflix de son petit nom aka la plateforme de SVOD la plus populaire du monde avec ses 222 millions d’abonnés. Depuis des années, elle règne sur le game en toute détente en proposant des contenus inédits et des productions maison. Sauf que ça, c’était avant... Parce que pour la première fois dans l’histoire du groupe, Netflix a perdu des abonnés. Bon effectivement, on n'est pas sur une perte majeure, il n'y a "que" 200 000 abonnés qui sont partis au dernier trimestre. Mais ça a suffi pour que Netflix se crashe en bourse hier, en perdant 37 % du cours de leur action à Wall Street. Un chiffre historique car c'est tout de même la première fois que ça leur arrive. Faut dire qu’ils avaient promis à leurs investisseurs qu’ils allaient gagner des abonnés alors qu’ils en ont perdu.

Quelles justifications ?

En plus, l'entreprise prévoit pire avec une perte de 2 millions d’abonnés. Alors est-ce qu’ils sont dans une stratégie mieux vaut prévenir que guérir ? Peut être. Ce qui est sur c’est qu’ils justifient cette baisse avec des raisons un peu bidons, [type leur départ de la Russie ou le fait que leurs abonnés partagent leurs comptes car selon eux,](On ne l’a présente plus ! Netflix de son petit nom aka la plateforme de SVOD la plus populaire du monde avec ses 222 millions d’abonnés. Depuis des années elle règne sur le game en toute détente en proposant des contenus inédits et des productions maison. Sauf que ça c’était avant... Parce que pour la première fois dans l’histoire du groupe, Netflix a perdu des abonnés. Bon effectivement, on est pas sur une perte majeure, il n'y a "que" 200 000 abonnés qui sont partis au dernier trimestre. Mais ça a suffit pour que Netflix se crashe en bourse hier, en perdant 37 % du cours de leur action à Wall Street. Un chiffre historique car c'est tout de même la première fois que ça leur arrive. Faut dire qu’ils avaient promis à leurs investisseurs qu’ils allaient gagner des abonnés alors qu’ils en ont perdu.) 100 millions de foyers auraient accès à Netflix gratuitement. Alors ça fait un peu excuse à deux balles rapport au fait que ça a toujours été comme ça, et surtout que ça concerne toutes les plateformes.

Du coup, ils ont plusieurs idées pour remonter la pente. Déjà, encadrer ses fameux partages de compte en faisant payer un petit extra, ce qui parait compliqué à mettre en place, et surtout ils veulent proposer [des comptes avec des prix plus low cost mais avec de la publicité.](Du coup, ils ont plusieurs idées pour remonter la pente. Déjà, encadrer ses fameux partages de compte en faisant payer un petit extra, ce qui parait compliqué à mettre en place, et surtout ils veulent proposer des comptes avec des prix plus low cost mais avec de la publicité. Une idée qui semble aller tout droit vers le mur car elle va à l'encontre du principe même de la VOD qui est de payer pour du contenu sans publicité. Sinon on revient au principe de la télévision old school qui ne fonctionne plus, et dont tout le monde cherche à s'éloigner.) Une idée qui semble aller tout droit vers le mur, car elle va à l'encontre du principe même de la VOD qui est de payer pour du contenu sans publicité. Sinon on revient au principe de la télévision old school qui ne fonctionne plus, et dont tout le monde cherche à s'éloigner.

La conccurence est rude

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette baisse, notamment l'arrivée de plusieurs plateformes concurrentes. Effectivement, au départ Netflix avait l’ascendant car il n'y avait personne qui proposait cette offre, sauf qu'aujourd’hui tout le monde s'y est mis. Entre Amazon, Apple TV+, OCS chez nous, HBO Max aux states et évidemment la petite dernière Disney +... Netflix ne se démarque plus. Disney a d'ailleurs fait un gros coup en créant sa plateforme qui compte quand même 130 millions d’abonnés dans le monde en à peine 3 ans d'existence. Ils ont fait très mal à Netflix en proposant tout le catalogue Marvel, Star wars, Pixar etc... Et en créant des séries autour de ses univers. Forcément ça a attiré énormément de public, avec en plus tous les dessins animés pour les petits. Et puis leurs contenus originaux sont très qualitatifs. En fait Netflix a toujours privilégié la quantité à la qualité et ça commence à se sentir. Ils sortent un nombre trop conséquent de contenus par mois que pas mal de choses passent à la trappe, alors qu’un Disney + ou un HBO Max proposent des productions originales moins nombreuses mais plus qualitatives, genre une Euphoria ou une Wandavision.

Trop de contenus tue le contenu

Il faut dire que Netflix s’est pas mal perdu dans ses divertissements ultra bourrins qui ont saoulé pas mal de monde genre La Casa de Papel ou Elite, qui ont eu des saisons supplémentaires pas forcément utiles. Et même si sur le papier ça fonctionne, là ils vont peut être devoir resserrer les vis et arrêter d’investir dans tout et rien. Autant mettre de l'argent dans la nouvelle saison de Stranger Things ok, produire des miniséries un peu plus indé comme Le jeu de la dame ok, mais continuer des productions qui s’essoufflent, pas sûr. Surtout que contrairement aux autres plateformes, Netflix ne vend que du Netflix, ils n'ont aucun autre revenu derrière, donc leur marge d’erreur n'est pas utlra énorme. Bon après il y a encore du temps avant que Netflix ne se plante totalement mais c’est une première alerte qui va peut-être faire repenser ce modèle de streaming qui commence à dater.