MENU
Accueil
"Luther" sur TF1 : pourquoi il faut arrêter avec les remakes ?
Écouter le direct

"Luther" sur TF1 : pourquoi il faut arrêter avec les remakes ?

Le Screen du 05 mai 20213 minutes
Les versions originales seront toujours mieux.

Hier, TF1 a dévoilé les premières photos de Luther, sa nouvelle série policière qui débarque le 27 mai prochain. Et si ce nom vous dit déjà quelque chose, ne cherchez pas trop loin car c’est aussi le nom d’une série anglaise de la BBC avec Idris Elba et Ruth Wilson sortie en 2010. Elle s'est terminée  il y a deux ans après 5 saisons et elle va donc avoir le droit à son remake français. 

La série française reprendra donc la même histoire que l'anglaise en se centrant sur le personnage de Luther, un flic brillant mais déprimé par une enquête de son passé qui va être confronté à une femme qui a tué ses parents, mais dont il arrive pas à prouver la culpabilité. La série avec Idris Elba a été encensé par la critique et l’acteur a même reçu un Golden Globe pour son rôle, donc passer après va être un vrai challenge. 

Il faut dire qu'il est difficile de comprendre la velléité des chaînes françaises à enchaîner les adaptations de programmes étrangers. Et cette année, il y en a eu énormément comme Un homme d’honneur sur TF1, remake de la géniale Your Honor, Rebecca remake de la série anglaise Marcella qui arrive prochainement et évidemment Je te promets, le remake du drame familial This is us. France 2 s'y était aussi mis en 2015 avec Malaterra le remake de Broadchurch. Bref, à croire que les scénaristes français n’ont pas assez d’inspiration pour des oeuvres originales, alors que c’est totalement faux. 

Car le problèmes des adaptations est que la plupart des gens qui connaissent la série d'origine, n'accrocheront pas. Le concept de reprendre une même histoire de A à Z et juste changer les acteurs et le lieux ne peut pas fonctionner si on a déjà vu la série car scénaristiquement ça n'apporte rien de nouveau, et le simple fait de transposer une histoire en France ne peut pas être un argument car une série repose principalement sur la qualité d'écriture de personnages et d'intrigues. 

Les remakes permettent aux chaines d’enchainer les productions en achetant juste les droits d’une série, sauf que ce concept date un peu. Il marchait il y a une dizaine d’année car les plateformes n’avaient pas encore explosé mais aujourd'hui ça s'avère plus compliqué  car même le public de TF1 regarde des séries étrangères en SVOD. Donc quand Je te promets est sorti par exemple, les fans de This is us l’ont lynché sur les réseaux. Même chose quand ils ont vu les premières images de Luther hier. 

Mais grâce aux remakes, les audiences sont au rendez-vous et c'est tout de même la raison pour laquelle les chaînes continuent à en produire. La french touch arrive toujours à attirer du public et ça reste une bonne chose même si les séries originales restent la valeur sûre des diffuseurs. En effet, que ce soit Dix pour cent rachetée à l'international, Le Bazar de la charité qui a cartonné et maintenant HPI avec Audrey Fleurot qui a battu un record d'audience en rassemblant 9 millions de français la semaine dernière, les programmes originaux sont au sommet et montrent qu'ils restent les choix privilégiés des français.