MENU
Accueil
"Luca" : un Pixar lumineux sous le signe de l'amitié
Écouter le direct

"Luca" : un Pixar lumineux sous le signe de l'amitié

Le Screen du 22 juin 20213 minutes
Le film est disponible sur Disney +.

Le soleil de L’Italie, la mer bleue, les vespas, les pâtes au pestos… Bienvenue dans le nouveau film d’animation des studios Pixar Luca, sorti sur Disney + vendredi dernier. Après Soul, il est donc l'autre victime collatérale du covid qui ne passera pas par la case cinéma. Heureusement, le petit écran n’enlève rien à la magie du film, qui sent bon l'été. 

Luca se déroule donc en Italie dans le village fictif de Porto Rosso, qui s’inspire de la région des Cinque Terre. Il fait donc très beau, les gens mangent des glaces et pêchent du poisson, sauf qu’une légende raconte que des monstres marins rodent et qu’ils sont très méchants. Une légende fausse évidemment puisque Luca est l’un d’entre eux et il est juste trop mignon. Il habite au fond de l’océan et veille sur un banc de poisson avec sa famille. 

Mais Luca rêve d'ailleurs, il rêve d'évasion, et notamment du monde des humains qui l'attire plus que tout. Il fait la rencontre du rebelle Alberto, et les deux compères vont donc s'aventurer dans le village, après avoir compris qu'ils avaient forme humaine hors de l'eau. Les deux garçons vont donc aller explorer le village, ils se font une copine Giulia, fabriquent une Vespa pour voyager… Tout ça évidemment en cachant leur vraie identité aux habitants. 

Luca est une ode à l'amitié et à l'enfance qui réchauffe le cœur. Et la relation entre Luca et Alberto est si puissante, que beaucoup pensent que les deux garçons sont en fait amoureux, et que le film ferait passer un message de tolérance à travers cette histoire. Des poissons qui se font accepter par les humains, une sorte de pied de nez à l’homophobie. Il y en a même qui ont comparé Luca à Call me by your name avec Timothé Chalamet. Effectivement, les deux se passent en Italie et les deux mettent en scène une histoire entre deux garçons. Sauf qu’évidemment, plutôt que de laisser les gens penser ce qu’ils veulent, le réalisateur de Luca Enrico Casarosa a vite déclaré que non ce n’était pas une romance gay :

"Je voulais vraiment parler de l’amitié avant que les petits amis et les petites copines viennent tout compliqué. La période avant la puberté."

Si sa déclaration est plutôt compréhensible, elle ressemble tout de même à une sorte de justification pas forcément très utile. Après tout, si des jeunes garçons gays se retrouvent dans les personnages, tant mieux non ? Le film prône tout de même un message de liberté, de respect et d’acceptation qui fait chaud au cœur, et comme dans beaucoup de dessins animés, on peut y voir une double lecture. En tout cas Luca s'avère être un petit bijou assez enfantin comparé à d'autres Pixar, mais qui donnera envie d'évasion et de prendre un billet d'avion dans l'heure qui suit direction l'Italie. 

Luca, disponible sur Disney +