MENU
Accueil
"Light up the sky" : le documentaire sur les coulisses du phénomène Blackpink
Écouter le direct

"Light up the sky" : le documentaire sur les coulisses du phénomène Blackpink

Le Screen du 14 octobre 20203 minutes
Le documentaire est disponible aujourd'hui sur Netflix.

eeDepuis 4 ans, impossible d'être passé à côté du girlsband sud coréen Blackpink : toutes leurs chansons sont des tubes, leurs clips battent des records de vue et elles ont une communauté de fan énorme, les Blinks. Leur premier album studio The Album est sorti la semaine dernière et c'est un véritable carton. Si bien qu'elles sont devenues le premier groupe féminin de K-POP à atteindre la deuxième place du Billboard 200. Et aujourd'hui, elles envahissent un autre type de plateforme, Netflix, qui leur consacre un documentaire Light up the sky. 

Après Beyoncé, Taylor Swift ou encore Lady gaga, c'est donc au tour de Blackpink d'avoir un documentaire sur elles produit par Netflix. Sauf qu'à l'inverse de leurs consœurs, elles n'ont pas eu besoin d'une carrière énorme pour qu'on s’intéresse à elles, mais quelques années ont suffit. Light up the sky n'est pas un documentaire qui les suit depuis leur début, il a été tourné pendant leur tournée l'année dernière, et sort une semaine après leur album. Timing parfait, qui va enchanter leurs fans qui vont pouvoir en savoir plus sur Jisoo la discrète, Rosé la pop, Jennie la timide et Lisa la rappeuse, les quatre stars du groupe qui se livrent dans ce documentaire. Notamment sur leur difficulté au départ à se comprendre, car elles ne viennent pas du même pays. Rosé et Jennie viennent de Nouvelle Zélande, Lisa de Thaïlande, et Jisoo est la seule originaire de Corée. C'est justement ce melting-pot de leurs origines qui a fait leur force, d'où le fait qu'elles mélangent aussi les langues dans leurs chansons. 

Evidemment, le quotidien des Blackpink n'a pas toujours été de strass et de paillette. Elles se sont rencontrées chez YG Entertainment, l'un des plus gros label de K-pop, qui recrutent des jeunes talents pour en faire des stars. Là bas, elles ont vécu comme dans un pensionnat, sauf que la compétition fait rage. Toutes les journées se ponctuent d’entraînements intensifs en danse et en chant, elles sont évaluées toutes les semaines, scrutées même. Et surtout elles ne vivent pas une adolescence normale, avec une vie sociale extrêmement limitée et toutes loin de leur famille. Rosé en parle d'ailleurs avec émotion dans le documentaire, en évoquant la distance avec sa famille qui lui demandait même de rentrer. Mais elles ont tenu bon grâce à leur super entente entre elles, et en 2016 YG a révélé les Blackpink. 

Depuis, elles font des tournées mondiales à guichets fermés, et elles sont même devenues le premier groupe de k-pop féminin à jouer au festival de Coachella. Un moment important pour les Blackpink, car comme le dit leur producteur dans le documentaire, ce n’est pas qu’un simple groupe de K-pop, elles se sont imposées comme des stars de la pop mondial en devenant les Spice Girl d’aujourd'hui, idoles d’une génération. Et ce statut attire du beau monde, dont les plus grandes stars américaines type Lady Gaga, Selena Gomez ou encore Cardi B avec qui elles ont fait des featurings. Et si le documentaire fait un peu plan promotionnel pour la sortie de leur album, il aura le mérite de faire découvrir tout le travail et les répercussions de la célébrité sur ces jeunes femmes, notamment sur leur amitié qui pour le coup n'a pas l'air d'être surjouée.