MENU
Accueil
"Le Serpent" : Tahar Rahim poursuit sa lancée à l'international
Écouter le direct

"Le Serpent" : Tahar Rahim poursuit sa lancée à l'international

Le Screen du 01 avril 20213 minutes
L'acteur de 39 ans est à l'affiche de la nouvelle série Netflix qui sort demain.

Plus rien n'arrête Tahar Rahim. L'acteur français est la tête d'affiche de la nouvelle mini-série anglaise Netflix, co-produite par la BBC, Le Serpent qui sort demain sur la plateforme. Il s’est mis dans la peau du tueur en série français Charles Sobhraj qui sévissait dans les années 70, qui se faisait surnommer le serpent. La série nous emmène dans l'exotisme de l’Asie du sud est en pleine période hippie. A l’époque beaucoup de back-packeur venaient vivre la belle vie en cherchant les temples bouddhistes les plus beaux et les meilleures soirées pour la fumette. Sauf que dans ce genre de voyage, il ne faut jamais se fier au premier venu... 

Tahar Rahim est juste méconnaissable dans le rôle du psychopathe Charles Sobhraj. Physiquement déjà, il est looké façon seventies avec pantalon patte d'eph, chemise ouverte et grosse lunettes de soleil. Et surtout, il fait froid dans le dos avec son interprétation du serial killer très séducteur, manipulateur sans cœur… Il attire ses proies et n’en fait qu’une bouchée. Ses victimes étaient souvent des hippies un peu naifs, devant lesquels il se faisait passer pour un riche vendeur de pierre précieuse. Sauf qu’il en profitait pour voler leur argent, les tuer, et usurper leur identité. Il aurait tué une quinzaine de personnes en tout et il est actuellement en prison au Népal. 

Le Serpent est une mini-série très aboutie, avec une atmosphère année 70 bien réussie, une  réalisation soignée et des épisodes bien ficelés qui tournent aussi autour des victimes de Charles Sobhraj, victimes auxquelles on s'attache. L’actrice anglaise Jenna Coleman, déjà vue dans Doctor Who, qui joue la femme tantôt complice tantôt victime est très intrigante et évidemment Tahar Rahim brille par son charisme et sa prestation. L'acteur s'est mis dans son rôle à fond, tellement qu'il a même éviter les membres du casting sur le tournage pour instaurer une ambiance malsaine, qui se retrouve dans la série. 

En tout cas, Tahar Rahim commence à se faire une vraie renommée à l'international car il est aussi la star du film The Mauritanian, en français Désigné Coupable, qui va sortir cette année. Toutes les critiques ont encensé son interprétation de ce mauritanien prisonnier à Guantanamo et accusé à tort d’être lié aux attentats du 11 septembre. Une histoire vraie et un rôle de composition qui lui a valu une nomination aux Golden Globe cette année dans la catégorie meilleur acteur. L'acteur en a fait du chemin depuis son premier rôle dans Le Prophète en 2009 qui lui a valu deux César et qui lui a permis d’enchaîner beaucoup de films français. Les américains ont succombé à son charme en 2018 avec la série The Looming Tower qui l’a lancée à l’international, et depuis rien ne l'arrête. 2021 c'est son année !