MENU
Accueil
"Scènes de la vie conjugale" : chronique d'un divorce passionnel
Écouter le direct

"Scènes de la vie conjugale" : chronique d'un divorce passionnel

Le Screen du 13 septembre 20213 minutes
La série est disponible sur OCS.

Comment faire fonctionner son couple même après des années de mariage ? C'est la question que pose Scènes de la vie conjugale, nouveau drama produite par HBO. Et si ce nom est familier, c'est normal car cette nouvelle mini-série est l’adaptation de la série et du film du même nom sorti dans les années 70. Deux œuvres acclamées par les critiques réalisées par le suédois Ingmar Bergman. La série de HBO a donc la lourde tâche de passer après, mais heureusement elle réunit tous les ingrédients pour être une grande mini-série.

Scène de la vie conjugale est le nouveau bébé du showrunneur Hagai Levi. C’est à lui qu’on doit la série la plus adaptée au monte Betipul, aka En thérapie chez nous. Et ce n'est pas la première fois qu'il s'intéresse à la vie d'un couple qui est un sujet qui a l’air de le passionner, car il a aussi réalisé The Affair pour Showtime sur l’histoire d’un adultère. Dans un autre genre, Scènes de la vie conjugale suit la vie d’un couple marié qui va divorcer, joué par les stars hollywoodiennes Jessica Chastain et Oscar Isaac.

La série nous fait pénétrer dans l'intimité du couple sur une période de 3 ans, et ne nous fait quasiment jamais quitter leur grande maison où se déroule leur vie familiale. D’un côté il y a Jonathan, professeur de philosophie qui travaille de chez lui. Il est donc la figure dominante du foyer, très présent pour leur petite fille. Et de l’autre côté, on a donc sa femme Mira, grande ponte de la tech remplie d'ambition et pas très présente au sein de la maison. C’est elle qui va quitter son mari pour un autre homme. 

Hagai Levi a inversé les codes du genre, qui existaient dans les versions précédentes. Et même si l'histoire reste sur un couple hétérosexuel, blanc et CSP +, Hagai Levi a pris le contrepied des œuvres de Bergman en modernisant son histoire. Cette fois ci c’est la femme qui trompe et qui prend la décision de mettre fin au mariage, et l’homme assiste à ça impuissant. Sans surprise, duo Jessica Chastain / Oscar Isaac est le gros point positif de la série. Leur dynamique fonctionne à merveille, que ça soit dans les moments de tristesse, de colère mais aussi de tendresse. Il se trouve que les deux acteurs se connaissent depuis 20 ans et sont très potes, donc forcément ça aide pour la complicité. Ils ont d’ailleurs fait le buzz dans une vidéo à la Mostra de Venise, durant leur photocall où Oscar Isaac embrasse tendrement le bras de Jessica Chastain.  

Scènes de la vie conjugale nous porte dans l'intimité de ce couple au plus près, d'autant plus que la majorité des scènes se déroulent dans leur maison, centre de leur foyer. La série pose des questions justes sur l'amour et le couple, tout en arrivant à ne pas stigmatiser un côté plus que l'autre. Hagai Levi nous embarque au plus près du cœur des protagonistes qui se livrent avec émotion, à la manière d'une pièce de théâtre.