MENU
Accueil
"La Chronique des Bridgerton" : Shonda Rhimes part à la conquête de Netflix
Écouter le direct

"La Chronique des Bridgerton" : Shonda Rhimes part à la conquête de Netflix

Le Screen du 04 novembre 20204 minutes
La papesse des séries de network américain, arrive en Décembre sur la plateforme.

Surnommée la reine de la télévision, à 50 ans Shonda Rhimes est l’une des showrunneuses les plus talentueuse de sa génération. 

Dans les productions de Shonda Rhimes, rien n'est laissé au hasard puisqu'elle a un oeil partout et supervise tout : l’écriture, la réalisation, le casting, la production... On lui doit des créations devenues totalement cultes dans la pop culture à commencer par Grey's Anatomy, la plus longue série médicale jamais faite. Seize saisons qu’elle cartonne sur la chaîne américaine ABC, et elle a même eu le droit à deux spin-off : Private Practice et Station 19. Avec des audiences et des scènes devenues cultes, ABC a du coup donné carte blanche à Shonda Rhimes pour développer d’autres shows, comme Scandal. Sorti il y a 8 ans, ce soap dramatique et pseudo politique suivait la géniale Olivia Pope (Kerry Washington), et son histoire d'amour avec le président des Etats-Unis. 

Scandal a été un vrai carton d’audience qui lui a permis deux ans plus tard de lancer How to get away with murder. Cette fois-ci mais qu’elle ne fait "que" produire la série, sachant qu'il suffit qu’il y est son nom pour attirer le public. Murder est devenu un phénomène aux US, notamment grâce à la performance de l’actrice principale Viola Davis récompensée aux Emmy Award pour son rôle. Elle y joue une avocate féministe, névrosée, ultra charismatique et qui défend la cause des minorités ethniques et sociales. Les personnages féminins sont d’ailleurs le point fort de Shonda Rhimes, qu'elle arrive à définir comme avant gardistes, métissés et engagés. Grâce à elle, les séries télévisuelles américaines ont pris une nouvelle dimension. 

Après avoir régné sur les networks américains, Shonda Rhimes a un nouveau terrain de jeu : Netflix. Comme Ryan Murphy ou les réalisateurs de Game of thrones, elle a signé un deal énorme avec la plateforme de SVOD : 8 projets made in Shondaland, sa boite de production. Et sa première série La chronique des Bridgerton, arrive en décembre. Shonda Rhimes change radicalement de registre en abandonnant notre époque contemporaine et les Etats Unis pour s'attaquer au 19e siècle en Angleterre. L'histoire s'inspire des romans du même nom, écrits par Julia Quinn, où les jeunes femmes doivent impérativement se trouver un mari dès leur majorité dans l'espoir de ne pas fini vieilles filles. 

Evidemment, si le pitch parait un peu daté, Shonda Rhimes va faire ce qu'elle fait de mieux : renverser les codes et faire d’une histoire en apparence sexiste, un manifeste pour l’émancipation des femmes. Le tout avec du second degré, incarné par le personnage de Lady Whistledown aka la voix off de la série. En gros, c’est la Gossip girl du 19ème siècle, qui dévoile les scandales de la royauté dans la gazette du jour. Les premières images donnent déjà l'eau à la bouche, et on hâte de voir Shonda Rhimes dans un autre registre, et surtout sur une nouvelle plateforme qui va peut être la challenger un peu plus, même si elle n'a pas besoin de ça. 

La chronique des Bridgerton, le 25 Décembre sur Netflix