MENU
Accueil
"La Casa de Papel" : 4 saisons (de trop) et puis s'en va
Écouter le direct

"La Casa de Papel" : 4 saisons (de trop) et puis s'en va

Le Screen du 03 décembre 20212 minutes
La série espagnole fait ses adieux sur Netflix.

Bonne nouvelle ! La série espagnole la plus populaire de Netflix s’arrête enfin aujourd’hui avec la deuxième partie de sa saison 5. El Professor et sa team s’apprêtent à ranger leurs flingues, à arrêter leurs braquages wtf et à enfin passer leurs combinaisons rouges à la machine à laver, et il était temps. Cette deuxième partie reprend juste après la fin de la première, qui avait émue le peu de fans qui aiment encore la série, car l’un des personnages iconiques est décédé.

La Casa de Netflix

Qu’on s’entende, La Casa de Papel n’a jamais été reconnue comme un chef-d'œuvre télévisuel mais comme une série ultra divertissante qui a connu un succès totalement inattendu. Pour rappel, de base elle a été diffusée sur la chaîne espagnole Antenna 3 en 2017, et les audiences étaient vraiment bof, à tel point qu'elle s’est terminée dans l’anonymat le plus total. Mais par chance, Netflix est arrivé dans le game et la plateforme a racheté les droits de la série pour la diffuser. Elle est sortie de façon assez confidentielle, sans promotion et sans grande communication mais grâce au bouche-à-oreille, la sauce a pris d’un coup. En 1 mois elle est devenue le phénomène qu’on connait tous, les combis rouges étaient partout, les masques de Dali se sont vendus par milliers, chaque fan avait son personnage préféré… Un vrai carton mondial sur lequel personne n'avait misé.

Il faut dire que la première saison (divisée en deux sur Netflix) était totalement prenante. Elle était hyper bien construit avec beaucoup de rebondissements à la Prison Break et on s’attachait tout de suite à ses braqueurs pas si méchants que ça dans le fond. Elle est vite devenue la série non anglophone la plus regardée de la plateforme du coup forcément Netflix a vite signé pour des saisons supplémentaires. Et c'est à partir de là que tout a commencé à partir à vau-l’eau.

Encore plus de n'importe quoi

La série a commencé petit à petit à baisser en qualité, même si les deux saisons d’après ça pouvaient encore passer. Certes, on était content de retrouver les personnages et de les accompagner dans leur nouveau braquage. Tout était déjà too much, mais les deux dernières saisons ont encore rajouté une pièce dans la machine. Déjà ils ont tué l’un des meilleurs personnages de la série, la best Nairobi, de plus ils bourrent les saisons de flashback sur Berlin qui ne servent à rien (à part faire revenir l'acteur, que les fans adorent), et surtout il n’y a plus de scénario. On assiste à des scènes entre deux bandes qui se tirent dessus h24, on ne sait même plus qui est qui, toutes les scènes deviennent vite abrutissantes même El professor n’arrive plus à nous surprendre.

Alors oui, dans le fond, on en n'attend pas plus de la série espagnole et les fans sauront trouver leur plaisir dans cette dernière salve d'épisode. Mais, comme pour beaucoup de série, il faut savoir se stopper quand il n'y a plus d'idées viables. Netflix a tiré sur la corde au maximum pour rentabiliser son produit phare et sa fin va être une grande perte pour eux. Bon, on ne s'inquiète pas trop quand même sachant qu'un spin-off sur Berlin est déjà en préparation, et qu'un sur Tokyo devrait aussi arriver.