MENU
Accueil
L'interview choc de Meghan Markle et du Prince Harry face à Oprah Winfrey
Écouter le direct

L'interview choc de Meghan Markle et du Prince Harry face à Oprah Winfrey

Le Screen du 08 mars 20213 minutes
Elle est diffusée ce soir sur TMC.

Annoncée, teasée, scrutée… C’était l’interview événement à ne pas louper cette nuit sur CBS aux Etats Unis : Meghan Markle et le Prince Harry ont accordé un long entretien de 90 minutes à la reine du talk show américain Oprah Winfrey. Il s'agit de leur première interview après avoir quitté l'Angleterre pour les Etats-Unis il y a un an. Ils se sont livrés sur leur nouvelle vie en Californie, ils ont aussi révélé attendre une petite fille mais surtout, ils ont balancé sur les dessous de la famille royale anglaise. 

La première partie de l'interview s'est concentrée sur Meghan Markle, seule face à Oprah, qui a fait des révélations très choquantes sur sa première grossesse, de l'environnement auquel elle faisait face enceinte de Archie en 2019. Elle a révélé des conversations sur son film et notamment sa couleur de peau : "Il y a eu des conversations et des inquiétudes sur à quel point sa peau allait être foncée quand il sera né.". Elle a rajouté que contrairement à la tradition, son fils n'avait pas eu le droit au dispositif de sécurité habituel. Elle fait attention à ne nommer personne mais ajoute que durant cette période, elle a eu des pensées suicidaires et a demandé un soutien médical que la famille royale lui a refusé pour ne pas entacher la réputation de la royauté. Elle a déclaré les larmes aux yeux "Je ne voulais plus être en vie". 

Il faut dire que depuis sa rencontre avec le Prince Harry, Meghan Markle n'a pas eu la vie facile, harcelée par les tabloïds britanniques qui l'ont prises en grippe. La raison ? Contrairement à Kate Middleton, elle ne fait pas du tout partie des standards de la famille royale en étant déjà américaine, actrice et en plus métisse. Elle a dit avoir vécu "une vraie campagne de dénigrement", qu’on lui reprochait son attitude avec Kate alors que c’est Kate elle même qui s’est mal comportée avec elle avant son mariage avec Harry et qui s’en est même excusée. 

Le Prince Harry est arrivé en deuxième partie d'interview et s'est montré très uni avec sa femme. Lui a parlé de ses relations avec sa famille, notamment avec son père le prince Charles qui ne lui a plus parlé pendant une période. Il précise qu'aujourd'hui ils sont en bon terme. Harry a tout de même déclaré "Mon père et mon frère sont prisonniers. Ils n’ont pas la chance de pouvoir partir et j’ai de la compassion pour ça." Une phrase choc qui ne va surement pas plaire à la famille royale. Il a quand même ajouté qu’il entretenait une bonne relation avec sa grand mère, parce qu'il ne faut pas attaquer la reine non plus.

Les chiffres d'audience de l'interview sont attendus avec impatience car certains disent qu'elle pourrait atteindre les scores du Superbowl, donc plus de 90 millions d'américains. En tout cas, Meghan et Harry sont en train de bâtir un véritable empire aux Etats Unis. Ils ont signés des contrats avec Netflix et Spotify pour un documentaire et un podcast. Pour eux Buckingham c'est de l'histoire ancienne.