MENU
Accueil
"House of Gucci" : que vaut le film évènement avec Lady Gaga ?
Écouter le direct

"House of Gucci" : que vaut le film évènement avec Lady Gaga ?

Le Screen du 25 novembre 20213 minutes
Encore un rôle à Oscar pour la chanteuse Lady Gaga.

L’un des films les plus attendus de cette fin d’année est enfin sorti hier au cinéma. House of Gucci nous plonge dans l’Italie des années 80, où les femmes s’habillent en strass et les hommes en costume tout en dansant sur du Donna Summer en fumant des clopes en boîte nuit. Oui ça fait rêver. Une époque où la maison de couture italienne par excellence s’appelle Gucci avec à sa tête deux frères vieillissants qui ont pour hériter leurs fils. Le film se concentre sur l’un des deux, Maurizio et son histoire d'amour avec Patrizia qui va causer sa perte.

Le film est réalisé par l’incontournable Ridley Scott à qui l’on doit Gladiator ou Thelma et Louise et il a vu les choses en très très grand niveau casting en faisant appel à des grosses stars, toutes générations confondues, avec Lady Gaga, Adam Driver, Al Pacino, Jared Leto, Jeremy Irons, Salma Hayek et même notre connasse préférée Camille Cottin.

House of Gucci s'inspire d'une histoire tristement vraie :  celle du couple composé de Maurizio Gucci (Adam Driver), héritier de la maison de couture, loup solitaire loin du glamour de la mode, et de Patrizia Reggiani (Lady Gaga) une arriviste qu’il va épouser. Au fur et à mesure de leur mariage, elle va le transformer en vrai requin, et va même arriver à le retourner contre sa propre famille sauf que c’est elle qui va en payer le prix puisqu’il va la laisser tomber petit à petit. Sauf que Patrizia gère très mal la rupture et va faire appel à deux tueurs à gage qui vont tuer son mari en 1995.  Elle a purgé une peine de 17 ans de prison, et est sorti en 2016.

Lady Gaga dans House of Gucci
Lady Gaga dans House of Gucci

C'est le deuxième rôle principal qu'interprète Lady Gaga après avoir déjà fait ses preuves dans A star is born, qui lui avait valu d’être nommé aux Oscars. House of Gucci est encore un autre niveau pour elle, et elle n'a pas fait les choses à moitié pour se glisser dans la peau de la manipulatrice Patrizia. La chanteuse a passé plus d’un an à préparer son rôle pour avoir le bon accent italien, la bonne démarche, la bonne gestuelle et le résultat est plutôt convaincant. Si on peut lui reprocher d'en faire un peu trop par moment, elle arrive néanmoins à être assez juste dans ses scènes avec la famille Gucci, où elle joue la fausse naïve. Et si un membre de la famille devait sortir du lot, ça serait Jared Leto qui joue le cousin concon. Totalement méconnaissable physiquement, chauve avec des prothèses sur le visage, et des kilos en plus, il forme un duo très drôle avec Al Pacino et arrive à apporter une touche de fraicheur qu'il manque cruellement au film.

Jared Leto dans House of Gucci
Jared Leto dans House of Gucci

Car oui House of Gucci ne réalise pas toutes ses promesses. Déjà il est beaucoup trop long, avec une durée de 2h45. Ce qui peut être un bon timing pour un péplum, l'est moins sur un film comme celui-ci. Et puis quand on voit la bande annonce du film, toute pop et en couleurs, on a clairement l'impression de s'être fait berner quand on voit le film.

House of Gucci s'avère très loin d'être du film glamour qu'on aurait aimé voir, et est au final très dark et très froid. Où est donc la vibe années 80 ? Au final, c'est vraiment un film sur une bataille d'héritage, même l'assassinat n'est que très peu traité. A côté de la série sur Versace, House of Gucci semble bien pâle et aurait bénéficié d'une coupe de 1h dans son montage.