MENU
Accueil
"Hippocrate" : une saison 2 sous tension encrée dans la réalité d'aujourd'hui
Écouter le direct

"Hippocrate" : une saison 2 sous tension encrée dans la réalité d'aujourd'hui

Le Screen du 05 avril 20213 minutes
Elle est diffusée ce soir sur Canal +.

La série médicale de Canal + Hippocrate est de retour pour une saison 2 très attendue. Elle avait mis tout le monde d’accord lors de la diffusion de sa première saison en 2018, réussie et réaliste. Cette nouvelle salve de 8 épisodes s’avère encore plus prenante et percutante, et s'inscrit dans le contexte actuel où l’hôpital public fait face à une crise hors norme. 

Quand on voit le pitch de la première saison d'Hippocrate aujourd’hui, il fait froid dans le dos. Elle suivait 3 internes en médecine qui se retrouvaient à gérer seuls leur service car un virus avait mis les titulaires en quarantaine. Cette deuxième saison suit toujours ces 3 internes, cette fois-ci propulsés au service des urgences qui a été détruit après une inondation. Ils sont donc au cœur de l’action, ils doivent aller vite, prendre des décisions sur le tas… Ce qui donne un autre rythme à la série, beaucoup plus soutenu, avec l’impression d’être avec eux dans cet hôpital de banlieue parisienne. 

Il faut dire que le réalisateur Thomas Lilti connait bien son sujet puisqu'il est ancien médecin généraliste qui s’est reconverti dans le cinéma, avec notamment le film Première année. Le tournage de cette deuxième saison a du être interrompu à cause de la pandémie et Thomas Lilti a même renfilé sa blouse de médecin pendant un mois pour aider le personnel hospitalier durant la crise du covid. 

La réalité a totalement rattrapé la fiction et le réalisateur a d’ailleurs hésité à parler de la pandémie dans cette nouvelle saison mais n’a pas voulu instrumentaliser la crise sanitaire qui est loin d’être terminée. Elle est juste évoquée dans le tout dernier épisode, ce qui n’empêche pas au réalisateur de dénoncer les conditions de travail dans l’hôpital public français aujourd'hui, comme l'a dit Louise Bourgoin, qui joue l’interne Chloé, au micro de Léa Salamé sur France Inter : 

"Ça parle du tri qu'on est obligé de faire sur les patients, ça parle de la souffrance au travail de tous ces gens qui mettent du cœur à l'ouvrage, qui veulent vraiment sauver des vies mais qui sont en permanence frustrés car ils ne peuvent pas travailler comme ils le devraient faute de moyen. C'est une vraie souffrance pour les soignants et je suis heureuse de faire parti de cette oeuvre collective et de dénoncer ça." 

Plus qu’une oeuvre de fiction, Hippocrate est donc aussi une série extrêmement politique et sociale qui fait écho à la réalité d’aujourd’hui. Elle est portée par des acteurs de talent donc Louise Bourgoin, mais aussi Alice Belaïdi, Karim Leklou et Zacharie Chasseriaud qui sont rejoins cette année par Bouli Lanners. Il interprète le chef du service des urgences grande gueule et tatoué et apporte une dynamique et une fraîcheur à la série avec son charisme. 

Comme avec sa première saison, Hippocrate s'éloigne des clichés des séries médicales comme Grey's Anatomy où tout est romanesque et aseptisé. C'est un autre parti pris, celui de la réalité du personnel hospitalier d'aujourd'hui qui galère, qui cherche des solutions qui a été applaudi pendant 2 mois aux fenêtres et surtout qui sauve des vies.