MENU
Accueil
Golden Globes : comment la cérémonie phare est devenue l'évènement à boycotter ?
Écouter le direct

Golden Globes : comment la cérémonie phare est devenue l'évènement à boycotter ?

Le Screen du 07 janvier 20222 minutes
Coup dur pour cette cérémonie qui à lieu depuis 1944...

Il y a encore quelques années, les Golden Globes étaient considérés comme l'une des cérémonies les plus prestigieuses du monde, l'événement à ne pas manquer pour le gratin hollywoodien qui récompensait les meilleurs films et séries devant les médias du monde entier. C’était aussi et surtout le premier event de l’année qui annonçait ce qui allait cartonner en salle et les films qui allaient potentiellement avoir des Oscars.

Un manque de diversité

Sauf que tout ça c'est du passé, aujourd’hui c’est finito pipo les Golden Globes ! La 79e édition se déroule dimanche aux US mais elle n’aura ni public, ni diffusion télé, ni stars… La cérémonie est victime d'un gros boycott à cause de son jury, l'Association de la presse étrangère de Hollywood appelée HFPA et composée de 90 journalistes qui ne font plus l’unanimité à Hollywood. Ils ont été accusés de racisme, de sexisme ou encore de corruption. Depuis quelques années, il est vivement critiqué car composé d’hommes blancs hétéros de plus de 50 ans, qui rappelaient le temps (révolu) de Harvey Weinstein. Et ce manque de diversité commençait aussi à se ressentir dans les nommés, notamment l'année dernière, lorsqu'ils ont snobé l’une des meilleures séries de l'année : I May destroy You de Michaela Coel, qui n’a reçu aucune nomination alors qu’elle avait fait l’unanimité côté public et critique.

Un scandale, d'autant plus que la série était très importante sur plusieurs domaines : elle n'est composée quasiment que de personnages noirs, elle écrite par une femme, et elle traite du viol. Mais non, à la place, ils ont préféré nommer Emily in Paris, qui certes est un bon divertissement, mais qui est très loin du niveau de I May Destroy You. D'autant plus que sa nomination a suscité des interrogations car la moitié du jury des Golden Globes avait été invité à Paris et logé dans un prestigieux hôtel lors de la sortie de la série. La coïncidence parait grosse, et beaucoup ont crié à la corruption.

Les stars boycottent

Du coup, ils ont essayé de se rattraper en nommant des journalistes noirs dans le jury, mais ça n’a pas suffit. La chaîne américaine NBC a décidé d’arrêter de diffuser la cérémonie et des énormes stars ont commencé à prendre la parole notamment Mark Ruffalo et Scarlett Johanson qui ont accusé les Golden Globes d'entretenir "un climat toxique". Tom Cruise lui, a carrément renvoyé les 3 statuettes qu’il a gagné et les plateformes comme Netflix ou Warner Media ont pris leur distance avec la cérémonie car ils estiment que les changements opérés n'étaient pas assez significatifs. Alors oui, cette année ils ont essayé de faire un effort en nommant plus d'acteurs noirs comme Will Smith et Mahershala Ali et une femme en dans la catégorie meilleur réalisateur, Maggie Gyllenhaal pour The Lost Daughter, sauf que ça parait fait sur commande et que c'est peut être un peu tard. Et puis franchement, quand on voit Squid Game et Lupin concourir en tant que série de l'année, on a du mal à encore les prendre au sérieux.