MENU
Accueil
"Fear Street" : la trilogie d'horreur de Netflix démarre aujourd'hui
Écouter le direct

"Fear Street" : la trilogie d'horreur de Netflix démarre aujourd'hui

Le Screen du 02 juillet 20213 minutes
Fear Street - Partie 1 : 1994 est disponible sur la plateforme.

Après s'être essayé à tous les genres possibles, Netflix rajoute une pièce dans la machine avec sa nouvelle trilogie de film d'horreur Fear Street, dont le premier film débarque aujourd'hui sur la plateforme. Une saga inspirée des livres de R.L. Stine, à qui l'on doit les romans cultes d'horreur Chair de Poule. 

Fear Street - Partie 1 : 1994 nous plonge donc dans les années 90, dans la petite ville de Shadyside, où une bande d’ado va être poursuivie par un tueur masqué. Oui, sur le papier rien de bien original, Fear Street s'inscrit clairement dans le genre du slasheur movie qui a cartonné dans les années 90 avec LE film iconique par excellence Scream. Fear Street reprend donc cette recette, en y injectant un peu de tout des films de ses années là. Le résultat est par moment too much avec de la magie, des romances inutiles, des twists déjà vus, des jumpscares auxquels on s’attend. Le point positif est que l'on retrouve ce second degré qui faisait le charme des films d’horreur des 90s, et qui a tendance à manquer aujourd’hui. 

Mais Fear Street n'a pas volonté à vouloir ré-inventer un genre déjà bien connu. Au contraire, le côté foutraque et too much est totalement assumé, et au final ça en fait son charme. Niveau esthétique, on retrouve un côté pop qui rappelle Stranger Things, avec des easters eggs, des scènes dans le mall de la ville et une bande son typique des années 90 avec du Garbage, Radiohead, ou encore Snoop Dog. Fear Street - Partie 1 : 1994 mise sur la nostalgie d'un public fan de film d'horreur, mais veut aussi attirer les ados d'aujourd'hui qui découvriront tout un univers. 

Après ce premier volet, il va y avoir donc deux autres films attendus les deux prochains vendredis. L’un va se dérouler en 1978 et l’autre en 1666. Netflix a tourné les 3 films en simultanés, avec donc des décors et des acteurs différents. Un bon concept qui permet de créer tout un univers autour de Fear Street car les trois films sont liés forcément. Ils sont focus sur la même ville qui est maudite, et chaque film va retourner dans le passé pour explorer ce qui est à l'origine de cette malédiction. 

Le fait de les sortir en 3 fois va leur permettre d'attirer un maximum de spectateurs friands de découvrir les suites. Le deuxième film va se dérouler dans un summer camp dans les années 70, et le troisième sera en mode chasse au sorcière au XVIIe siècle.