MENU
Accueil
"Drôle" : la série pétillante sur le stand up, par la créatrice de "Dix pour cent"
Écouter le direct

"Drôle" : la série pétillante sur le stand up, par la créatrice de "Dix pour cent"

Le Screen du 18 mars 20223 minutes
La série est dispo sur Netflix.

Depuis quelques temps, Netflix mise de plus en plus sur des productions françaises dont certaines sont des cartons à l'instar de Lupin avec Omar Sy ou Mortel. Et après l'horreur et le thriller, place à la comédie avec Drôle, nouvelle pépite qui s’intéresse à un sujet qu’on a rarement vu dans les productions : le stand up. La série nous emmène dans les coulisses des comedy club parisiens à travers le regard et l’humour de 4 stand-upper qui rêvent de percer. Drôle a été créée par Fanny Herrero à qui l’on doit l’une des meilleures séries française de ces dernière années, Dix pour cent, la série phare sur les coulisses du cinéma français qui a révélé Laure Calamy et fait de Camille Cottin une star mondiale. Parce qu'au delà de la France, Dix pour cent a tout cartonné aux US grâce à sa diffusion sur Netflix, elle a même remporté un Emmy Award et va être adaptée dans le monde entier.

C'est donc un gros challenge pour Fanny Herrero de passer après un tel succès. Elle raconte avoir dû faire un break après ses 7 années passées sur Dix pour cent et l’idée de Drôle lui est venue lors d’une rencontre avec Gad Elmaleh. Les deux ont été présenté via leurs agents et c’est lui qui lui a parlé de la nouvelle scène de stand up française qui se développait. Du coup elle est allée voir pleins de spectacles, a rencontré plein de jeunes humoristes et Drôle est arrivé.

Drôle suit donc le quotidien de 4 personnages, 4 profils différents. Il y a Bling, celui qui a eu son heure de gloire et qui essaie de revenir, Aissatou, celle qui fait le buzz avec un sketch sur les réseaux sociaux, Apoline, la bourge coincée qui rêve d’être comique et Nezir, celui qui jongle entre jobs alimentaires et humour. Les 4 se retrouvent dans le même comedy club et doivent gérer leurs carrières respectives. On retrouve vraiment la vibe de Dix pour cent avec une ambiance ultra fraiche et on s’attache ultra vite aux personnages qui sont très bien écrits. D’ailleurs tous les acteurs principaux sont des nouvelles têtes et sont ultra talentueux. Youces Boucif, Elsa Guedj, Mariama Geye et Jean Siuen sont des noms à retenir quand on voit le nombre d'acteurs qui ont percé grâce à Dix pour cent, on ne peut que leur souhaiter le même destin.

Et si la série arrive à être autant réaliste, ce n'est pas pour rien. En effet, Fanny Herrero a fait appel à plein d'humoristes chevronnés pour l'aider à l'écriture des sketchs et coller au plus près de la réalité. Il y a Jason Brokerss, Shirley Souagnon, Thomas Wiesel et Fanny Ruwet qui ont participé au projet et ça se sent. Ils ont réussi à donner un style d'humour particulier à chaque personnage, une manière de parler sur scène, de bouger et de s'adresser au public. On se rend compte à quel point être drôle c'est pas donner à tout le monde encore moins quand tu veux en faire ton métier avec aussi la pression de se manger un bide tout ça en essayant de plaire aux producteurs pour être programmé en salles avec les battles d'égo qui vont avec. Il faut dire que l'on parle souvent du cinéma mais le monde de l'humour est aussi un milieu de requins.