MENU
Accueil
"Dopesick" : la crise des opioïdes au cœur d'une série haletante
Écouter le direct

"Dopesick" : la crise des opioïdes au cœur d'une série haletante

Le Screen du 15 novembre 20212 minutes
Les deux premiers épisodes sont disponibles sur Disney +.

Impossible d’être passé à côté du scandale sanitaire qui secoue les Etats-Unis depuis plus de 20 ans : la crise des opioïdes, ces antidouleurs prescrits par des milliers de médecins qui rendent totalement accro les patients et qui ont causé la mort de plus de 500 000 américains en deux décennies. Un sujet encore tristement d’actualité dont traite la nouvelle série de Disney +, produite par Hulu, Dopesick qui signifie en français "en manque".

La série a été créée par David Levinston à qui l’ont doit les grands films Rain Man et Good Morning Vietnam, et pour Dopesick, il s’est entouré d’un casting fabuleux à commencer par Michael Keaton, Peter Sarsgaard, Rosario Dawson ou encore Will Poulter (Midsommar).

Entre fiction et triste réalité

Dopesick se focalise sur plusieurs catégories de personnes touchées par la crise durant une période de quasiment 20 ans entre la fin des années 90 et 2010. La série s'intéresse à la vie de plusieurs personnages : le médecin d’une ville minière qui a prescrit des opioïdes à ses patients sans savoir les conséquences, le représentant du labo pharmaceutique qui pense qu’à la thune, l’agente des stups, les procureurs qui cherchent la vérité et évidemment une patiente qui devient totalement addict à l'OxyContin.

La série est donc un mélange entre fiction et réalité avec des personnages inventés et d'autres qui ont vraiment existé. Elle s’inspire de l’enquête du même nom de la journaliste américaine Beth Macy qui dresse un portrait totalement terrifiant de cette Amérique dévastée par cette crise, qui touche en particulier des milieux pauvres de la classe ouvrière les grands oubliés. Et si c’était rare de les voir à l’écran, ils sont de plus en plus présents comme on l’a vu dernièrement avec Mare of Easttown sur HBO ou encore Maid sur Netflix.

Une Amérique sous opioïdes

Dopesick arrive à totalement nous transporter dans les destins croisés de ses personnes impactées par les opioïdes. Les acteurs sont géniaux avec une grosse mention spéciale à l'actrice Kaitlyn Dever qui joue la jeune minière addict. Elle était déjà dingue dans la série sur le viol Unbelievable et là elle écrase tout dans un rôle pourtant pas facile qui a déjà été vu dans beaucoup de fictions.

La série rappelle à quel point cette crise est loin d'être terminée, en 2020 par exemple il y a encore eu 70 000 morts dû à des overdoses d’opiacés aux US, ça a été le cas notamment du rappeur Juice WRLD en décembre 2019. Certains labos commencent à être condamnés dont 4 qui ont du payer 26 milliards de dollars pour les litiges causés. Malheureusement ça ne ressuscite pas les milliers de vies perdues à cause d’eux et d'une certaine façon, Dopesick leur rend hommage et permet de mesurer à quel point les US ont été et sont encore gangrénés par cette crise sanitaire.